En Suisse, un vol de voiture sur cinq a lieu à Genève

CriminalitéLes marques grand public sont les plus prisées. Les véhicules dérobés servent à alimenter le marché gris des pièces détachées ou à commettre des délits.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Quelque 500 voitures sont volées chaque année, à Genève. 484 pour la seule année 2011. Si ce chiffre semble dérisoire par rapport aux 218'000 automobiles immatriculées dans le canton (ndlr: état au 30 septembre 2011), c’est pourtant la première fois qu’il a pu être isolé des statistiques annuelles de la police sur le vol de véhicules, qui englobent notamment les vélos, mobylettes et motocyclettes. A titre de comparaison, les cantons de Vaud et Fribourg en ont respectivement répertorié 293 et 70, sur la même période.

Depuis 2008, ce chiffre ne varie guère. Genève représente ainsi près de 20% des vols d’automobiles enregistrés sur le territoire suisse. Les marques grand public sont les plus prisées. Les véhicules dérobés sont principalement destinés à l’étranger. Ils servent notamment à alimenter le marché gris de pièces détachées ou à satisfaire des commandes.

VW, numéro 1

«La moitié de ces délits sont commis en pleine rue», explique Jean-Philippe Brandt, porte-parole de la police genevoise. Les garages collectifs et parkings n’offrent pas forcément une meilleure protection puisque près de 25% des vols y sont enregistrés. Seuls 6% des cas ont lieu en zone résidentielle ou dans des chemins privés.

Les propriétaires de Golf, Renault, Fiat ou Ford sont les cibles privilégiées des voleurs, loin devant les détenteurs de Porsche ou de Ferrari. Ainsi dans le «Top 10» des marques les plus convoitées à Genève, la place de numéro 1 revient à Volkswagen (9,3%), suivie des marques françaises Renault (8,3%) et Peugeot (7,4%). Fiat (6,1%) se classe quatrième, devant Ford (5,9%), Audi (5,7%) et Mercedes (5,4%). De la huitième à la dixième place, on retrouve dans l’ordre: BMW, Opel et Toyota. Porsche se classe en 13e position.

Car-jacking

Le sort réservé à ces véhicules varie d’une catégorie à l’autre. Si les grosses cylindrées sont utilisées afin de commettre des délits, tels que les «Go Fast» (ndlr: technique utilisée par les trafiquants pour transporter de la drogue en roulant à vive allure), les marques grand public, pour leur part, servent à alimenter le marché gris des pièces détachées. Quant aux automobiles de luxe, elles sont généralement volées sur commande et, une fois maquillées, elles sont expédiées vers des pays d’Europe de l’Est et du Golfe. «Du fait que ces voitures soient souvent équipées de systèmes de sécurité électroniques sophistiqués, leurs propriétaires sont parfois la cible de car-jacking ou de home-jacking car les voleurs ont besoin des clés», explique Moreno Volpi, porte parole du Touring Club Suisse (TCS). Enfin, concernant les modèles plus anciens, les 4X4 en particulier, ils sont envoyés vers l'Afrique.

Avec l’arrivée des nouvelles technologies, les pièces détachées ont la cote. «Les airbags, les GPS ou encore les phares au xénon font l’objet de trafics en direction des pays Baltes, explique Jean-Philippe Brandt. En 2009, nous avons démantelé une équipe de voleurs qui s’était spécialisée dans ce type de larcin. Le préjudice subit s’élevait à environ 300'000 francs.» (TDG)

Créé: 03.05.2012, 07h28

Conseils antivols

Sélection de quelques conseils dispensés sur les sites internet de la police genevoise et d’«International Police Association»:
- Laissez croire que votre voiture est équipée d’un système d’alarme en installant un boîtier avec un voyant lumineux.
- Emportez avec vous toutes les valeurs et les objets susceptibles d'attirer l'attention, ou enfermez-les dans le coffre.
- Evitez les habitudes. Ne vous garez pas toujours à la même place.
- Evitez de vous garer dans un secteur mal éclairé ou à faible circulation.
- Si vous êtes prêt(e) à dépenser plusieurs centaines de francs, l’installation d’une puce de géolocalisation pourrait s’avérer très utile pour aider la police à retrouver votre véhicule.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Human Brain Project avance moins vite qu'espéré
Plus...