Elle vole les petits vieux pour jouer au casino

ProcèsC'est la quatrième fois que la justice condamne cette femme. Mais rien ne peut l'arrêter.

Image d'illustration.

Photo: Laurent Guiraud

Image d'illustration. Photo: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Elle a la tchatche et elle sait inspirer confiance. Mais il faut se méfier de cette femme qui fête aujourd’hui ses 53 ans. Elle a écumé la Suisse romande, elle a gagné la confiance d’innombrables personnes âgées pour finir par leur voler bagues, gourmettes, colliers et autres souvenirs chers à leur cœur. Tout ceci dans le but de les revendre au plus vite afin d’assouvir sa passion du jeu. Le Tribunal de police l’a condamnée, hier, à 18 mois de prison ferme.

«Vous devenez copains-copains avec des personnes âgées, vous entrez chez elles pour boire un café, manger des petits gâteaux; vous en profitez pour entrer dans une chambre et voler?» La prévenue admet certains actes mais jure sur ses grands dieux qu’elle n’a pas fait tout ce qu’on lui reproche.

En fait, les vols, escroqueries et faux (14 plaignants) que la justice genevoise lui reproche entre 2013 et 2014 ne seraient que la pointe de l’iceberg. De nombreuses personnes âgées ont renoncé à porter plainte. L’accusée a en outre déjà été condamnée dans le canton de Vaud en 2008, 2010 et 2013. A peine sortie de prison, elle recommence.

Une plaignante s’appuyant sur son déambulateur entre dans le prétoire, accompagnée de son petit-fils. Elle habite à Champel. L’accusée lui a volé une alliance en or ainsi que des bagues, cadeaux de ses enfants. La prévenue s’est présentée comme une voisine venue la remercier pour un service rendu. «Je lui ai proposé un café, explique la plaignante. En deux minutes, elle avait repéré ma boîte à bijoux cachée derrière des bibelots. C’est triste de s’attaquer ainsi aux gens.»

L’accusée semble ne s’encombrer d’aucun scrupule. Une autre fois, elle n’hésite pas à proposer un coup de main à une octogénaire qui n’arrive pas à porter ses courses et accepte un pourboire de 500 francs. De fil en aiguille, elle gagne la confiance de la vieille dame et, grâce à une fausse procuration, soustrait 10 000 francs de son compte en banque. Pire, elle réitère le stratagème avec un homme mourant. Et lorsque ce dernier passe de vie à trépas, elle profite de son enterrement pour cambrioler l’appartement de la sœur du défunt, une amie de vingt ans.

«Elle joue sur la confiance des gens, souligne la procureure. Elle profite de leur handicap, de leur vieillesse, de leur faiblesse. Le risque de récidive est particulièrement important.» Elle réclame deux ans de prison ferme.

Me Véronique Fontana souligne que sa cliente a mené une vie honnête et normale jusqu’à ses 40 ans. A ce moment-là, elle est tombée éperdument amoureuse d’un Kosovar qui joue au casino. Il la conduira à sa perte. L’avocate rappelle que selon l’expertise psychiatrique, la prévenue souffre d’une addiction au jeu. Or 66% des personnes connaissant ce problème versent dans la criminalité. Toujours selon l’expertise, la responsabilité pénale de l’accusée est diminuée de moitié.

Compte tenu de ce paramètre, la juge lui inflige 18 mois de prison ferme, peine assortie d’un traitement censé soigner son addiction. La magistrate tient à souligner, à propos des plaignants, que «les honnêtes gens n’inventent pas ce genre de vols». (TDG)

Créé: 08.05.2015, 19h09

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Niki Lauda
Plus...