Deux amis lancent à Genève un concours de technologies inutiles

ConventionOrganisé en septembre, le Hightecon vise à dénoncer les égarements de la technique en s’amusant.

Geoffroy Lauritzen, 27 ans, concepteur multimédia, et Mondher Aounallah, 26 ans, architecte d’intérieur de formation et féru de peinture.

Geoffroy Lauritzen, 27 ans, concepteur multimédia, et Mondher Aounallah, 26 ans, architecte d’intérieur de formation et féru de peinture. Image: Georges Cabrera

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils se connaissent depuis le collège, soit une dizaine d’années, et partagent les mêmes centres d’intérêt. Geoffroy Lauritzen, 27 ans, concepteur multimédia, et Mondher Aounallah, 26 ans, architecte d’intérieur de formation et féru de peinture (avec du matériel pharmaceutique), sont deux jeunes hommes qui se questionnent sur la technologie, sa surabondance dans notre quotidien et sa surconsommation dans nos sociétés. «La technologie n’est pas un mal en soi, mais il existe des dérives, comme dans toute chose», indique Geoffroy.

Afin de pousser un peu plus loin leur réflexion sur le sujet, les deux jeunes gens ont décidé de lancer le Hightecon, un événement basé sur le modèle des hackatons. Soit des conventions où des spécialistes se réunissent pour faire de la programmation informatique. Il y a là une logique participative et créative de relever des défis dans un temps imparti.

Les concernant, ce n’est pas d’informatique qu’il s’agit, mais d’innovation technologique sur un mode humoristique. Ils prennent volontiers pour exemple les «stupid hackatons» que l’on a vu émerger dans des villes comme Paris, Nantes, Amsterdam ou Toronto.

«La réunion se passe sur deux jours, explique Geoffroy, et les participants ont ce temps pour imaginer des objets inutiles ou qui desservent leur utilisateur. Il a par exemple été inventé les bloqueurs de bloqueurs de publicités pour mobiles ou le Hartman Instructor, engin qui remet au travail les employés dissipés. Ridicule, n’est-ce pas?»

Événement en septembre

Pas tant que ça. Le but de ces réunions est de dénoncer les égarements de la technologie ou de parodier les dérives des start-up: «Il s’agit de s’interroger sur la place de la technologie dans la société, sur quelle quantité est nécessaire à son bon fonctionnement. Cela pose des questions sur l’environnement, la surconsommation, la santé ou les rapports sociaux. Nous ne sommes pas technophobes, mais on a un sens critique là-dessus.»

L’association Hightecon existe depuis 2018 et son but est de promouvoir la création tout en questionnant la place qu’ont les technologies et leur impact, le tout dans une démarche humoristique et non moralisatrice.

Elle organisera un événement en septembre. Les participants y viendront sans idée de base, un thème leur sera communiqué en début d’événement afin d’éviter tout travail en amont. Leur but sera de créer un concept puis de vendre cette idée au public.

Nul besoin pour les participants d’avoir des connaissances particulières puisqu’il ne s’agit que d’imaginer une solution et de la représenter visuellement, pas de la réaliser. «Les participants auront quarante-deux heures pour parvenir à leurs fins avec des thématiques telles que l’ubérisation de vos organes, la gestion de vos enfants online ou encore la télémédecine en vacances, explique Mondher Aounallah. Ce délai passé, ils doivent faire une présentation en public, puis il y aura la remise des prix.»

Une dizaine d’équipes

Malgré une tentative de levée de fonds participative infructueuse au mois d’avril, les fondateurs du Hightecon ont décidé de maintenir la tenue de l’événement mais dans une configuration simplifiée. Sa date est fixée du 26 au 29 septembre à Genève.

Les récompenses seront, entre autres, le Prix Naubelle, le Prix Michel Drucker du design durable ou encore le Prix du public. Une dizaine d’équipes sont d’ores est déjà attendues à cet événement. Les inscriptions ouvriront le 7 juin. Plus d’infos sur www.hightecon.wtf.

Créé: 24.04.2019, 18h37

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Jocelyne Haller refuse son élection
Plus...