Des députés genevois veulent déménager les citernes de Vernier. A Cressier?

SécuritéAlors qu'un ancien conseiller municipal UDC entame une grève de la faim, la commission de l'aménagement demande de déplacer les stocks obligatoires de carburant ailleurs.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les citernes de Vernier sont dangereuses. Tout le monde le reconnaît. L'urbanisation de la région font qu'elles se retrouvent dans une zone où vivent et travaillent des milliers de personnes. Depuis des années, des Verniolans de tout bord demandent le déplacement des citernes, notamment celles qui sont implantées entre l'autoroute et les centres commerciaux de Blandonnet.

Grève de la faim

A bout d'arguments politiques, l'UDC Stephane Valente a même démissionné le 30 janvier dernier du Conseil municipal de Vernier. Il entame ce soir une grève de la faim illimitée. Son action est peut-être dépassée par les événements.

La commission de l'aménagement du Grand Conseil vient en effet de déposer une motion 2043. Elle demande au Conseil d'Etat «d'entreprendre des discussions avec la Confédération pour pouvoir déplacer, dans un autre lieu, les réserves obligatoires.» Ces réserves représentent 60 % des volumes totaux stockés sur le territoire cantonal. Elles sont censées couvrir 4,5 mois de consommation. «Pourquoi ne pas mettre ces stocks obligatoires à Cressier, où la raffinerie a cessé de fonctionner», demande Christiane Meissner députée UDC de Vernier.

Une motion UDC peut cacher une autre pluripartisane

La motion 2043 est le fruit d'un long travail en commission engagé par l'examen d'une autre motion - la 1966 - Déposée par le groupe UDC, la motion «Débarrassons Vernier de ses citernes !» demandait le déplacement sur le site de Vernier des citernes les plus dangereuses. Le rapport de la commission est signé par le député Vert François Lefort. La députée UDC Christina Meissner signe pour l'honneur un rapport de minorité. Mais tout le monde est d'accord. Il faut réduire la capacité de stockage des hydrocarbures à Genève.

Les conclusions des rapports Urbaplan et Sofies

La lecture du rapport de la motion 1966 est particulièrement instructif. Il publie pour la première fois les conclusions de deux rapports d'experts commandés par le Conseil d'Etat. Le premier émane de la société Urbaplan, le second de la société Sofies.

Coïncidence? L'Etat de Genève travaille depuis quelque temps avec la commune de Vernier en vue de publier les conclusions de cette étude Sofies et définir, dans la foulée, une sorte de feuille de route sur l'avenir du stock de pétrole qui fait face au magasin IKEA.

Ces diverses publications donneront-elles satisfaction au tenace ex-conseiller municipal UDC Stéphane Valente? Réponse sans doute dans les prochains jours.

(TDG)

Créé: 14.02.2012, 16h56

Yvan Rochat voit d'un très bon œil la perspective de délocaliser 60% des stocks de carburant de Vernier. Le conseiller administratif Vert se réjouit aussi que le canton semble saisir la question des citernes comme un véritable enjeu d'urbanisation majeur pour le canton. «Avec Cressier, il y a une opportunité qui se présente, il faut la saisir», estime le magistrat verniolan. (Image: Laurent Guiraud)

Les stocks obligatoires correspondent à 4.5 mois de consommation, soit environ 5 millions de M3 pour
l‘ensemble de la Suisse. A Genève, pour une consommation d‘environ 1, 5 million de M3, la capacité de
stockage nécessaire pour couvrir 4.5 mois de consommation devrait être de 562 500 M3. 460 000 M3 sont actuellement disponibles. Selon SASMA, l'un des principaux gérants du site, il n'y a pas citernes excédentaires et/ou vides à Genève. La société fait état d'un déficit certain en capacités de carburant pour les avions. Toujours selon la SASMA, Genève est une porte d‘entrée stratégique pour la sûreté de l‘approvisionnement de la zone et de la Confédération. (extrait du rapport à la motion 1966) (Image: Laurent Guiraud)

Articles en relation

Yvan Rochat: «Les citernes de Vernier ne valent pas une grève de la faim»

Risque majeur L'ancien conseiller municipal UDC Stéphane Valente annonce une grève de la faim illimitée dès le 15 février contre les citernes situées en face d'Ikea. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

France: une amende de 3,7 milliards d'euros pour UBS
Plus...