Des P+R en France voisine pour «construire la région»

Votations du 18 maiLe 18 mai, les Genevois devront décider s’ils allouent 3 millions de francs sur deux ans pour la réalisation de cinq parkings hors canton.

Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Construire le Grand Genève» pour les uns, «Jeter nos impôts en France» pour les autres. Les Genevois décideront le 18 mai d’octroyer ou non un crédit d’un peu plus de 3 millions de francs pour financer à hauteur de 46,7% la construction de cinq parkings relais (P+R) sur le sol français, aux portes du canton (voir infographie ci-dessus).

En cas de oui, ces ouvrages verraient le jour en surface dès 2015 à Veigy, Annemasse, Saint-Julien et Valleiry. Ils offriraient 831 places de stationnement aux pendulaires. La France assumerait 53,3% des frais de construction mais également l’ensemble des coûts d’entretien et de fonctionnement.

Développement dans nos éditions papier, électronique et iPad du mardi 6 mai (TDG)

Créé: 05.05.2014, 19h51

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...