Dans le rouge, l'Eglise protestante veut réduire ses effectifs de 30%

AssociationUn plan de redressement drastique sera présenté les 14 et 15 mars prochains au Consistoire.

Le temple de la Fusterie est affecté à des événements culturels et spirituels. Pas question de le vendre à Google ou à quelqu’un d'autre.

Le temple de la Fusterie est affecté à des événements culturels et spirituels. Pas question de le vendre à Google ou à quelqu’un d'autre. Image: Pascal Frautschi (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

L’Eglise protestante de Genève a bouclé l'année 2012 avec un déficit de trois à quatre millions de francs. One FM a mené l'enquête avant l'assemblée générale des 14 et 15 mars prochains. L'EPG pourrait supprimer d’ici 2020 près du tiers de ses effectifs, dont de nombreux postes de pasteurs, annonce la radio genevoise ce jeudi matin.

Le premier poste qui grève les finances de l'Eglise de Calvin est celui des retraites des pasteurs. Il manque 12 millions selon un communiqué diffusé jeudi matin. Les pensions subissent comme celles des autres habitants du pays les effets de la morosité du marché boursier, de l'allongement de la durée de vie et dans le cas spécifique de la diminution des actifs cotisants. Les protestants de Genève devront trancher d'ici au mois de juin. La caisse va passer en primauté des cotisations.

Les 80 postes de pasteurs, diacres et responsables administratifs vont être progressivement réduits à une cinquantaine d'équivalent plein temps à la faveur de départs naturels. L'objectif est de diminuer les charges de 14 millions à11 millions à l'horizon 2020. Les laïcs devront davantage s'impliquer pour la prédication notamment, a déclaré au micro de la radio genevoise Eric Vulliez, codirecteur de l'EPG.

Laurent Nicolet demande: «Vous avez combien d'amis sur Facebook?» Un ange passe. «Pas beaucoup», répond empruntée l'autre codirectrice de l'EPG, Alexandra Deruaz. L'Eglise vient juste de se lancer dans le plus grand réseau social. Elle compte 79 amis. One FM en affiche plus de 27'600. «Vous pourriez tweeter comme le pape», poursuit l'animateur. «Nous pourrions...». Et n'a pas le temps d'ajouter que la présidente de l'EPG, @CharlotteKuffer, tweete régulièrement.

Les responsables de l’Église, qui rappellent que les églises ne sont absolument pas subventionnées par l'Etat, espèrent convaincre 15% des protestants de payer leur impôt ecclésiastique – facultatif à Genève – ou de faire des dons contre 12% actuellement.

Ils réfléchissent également à améliorer le rendement du patrimoine immobilier. Actuellement les revenus de ce secteur sont en grande partie dépensés dans la rénovation de biens qui ne rapportent rien ou très peu. Dans l'enquête de One FM, signée par Tristan Miquel, il n'est pas fait directement mention d'une vente ou transformation de temples et de presbytères, sauf pour résorber la dette.

Vente de la Fusterie?

Et pourquoi ne pas vendredi le temple de la Fusterie à une entreprise? Google ou d'autres entreprises seraient sans doute preneuses. Des lieux de culte ont été transformés en pub ou magasin en Grande Bretagne et en Hollande notamment. Interpellée par la Tribune de Genève après l'émission, Alexandra Deruaz répond que la vente d'un temple comme celui de la Fusterie n'est pas envisagé. «L'implantation centrale de la Fusterie en fait un espace magnifique pour l'EPG», note la codirectrice qui rappelle cette limite historico-politique: l'ensemble des temples érigés d'avant la séparation des églises et de l'Etat votée en 1907 ont été cédés par l'Etat aux Eglises à condition qu'elles ne les aliènent pas. Il sont donc extrêmement difficiles à vendre. L'EPG va au devant d'un grand dilemme, car la rénovation de la Fusterie risque de lui coûter des millions.

Pour certains temples plus excentrés, L'EPG privilégie des options culturelles, avec des collaborations communales par exemple. Enfin, s'agissant des collaborations avec l'Eglise catholique, elles existent déjà et pourraient s'intensifier. Alexandra Deruaz cite les exemples de Puplinge où les cultes ont lieu dans l'Eglise catholique; des collaborations de ce type ont également lieu dans d'autres régions de Genève, la Champagne par exemple.

Créé: 07.03.2013, 07h08

Articles en relation

Une pasteure lance une pétition en faveur du rite pour les couples gays

Eglise protestante Après la mise en route d’une pétition contre la récente décision du Synode, Aude Collaud fait circuler un texte pour soutenir le Parlement de l’Eglise évangélique réformée vaudoise Plus...

Mauro Poggia : «L’éthique protestante pas seule pour lutter contre la corruption»

Les blogs de la Tribune Le conseiller national MCG rebondit sur un des grand fléau du monde et les moyens de le juguler. Plus...

L’Eglise protestante accuse un déficit d'un million

finances Pour revenir dans les chiffres noirs, l’EPG explore diverses pistes, dont la transformation de locaux en logements. Plus...

La présidente tweete

«A écouter, pour poursuivre une réflexion que les échanges politiques n'ont pas épuisé, le mariage pour qui ...» c'est le dernier tweet de Charlotte Kuffer posté mercredi à 22 heures. Il renvoie à une causerie qui a eu lieu à l'Oratoire du Louvre, un des hauts lieux du protestantisme français. Charlotte Kuffer se présente sur Twitter comme présidente laïque de l'Eglise protestante de Genève Membre du presidium de la Conférence des Eglises Européennes (CEC).

Présente depuis pas mal de temps sur le web, l'Eglise protestante de Genève a rallié le site de la Suisse romande. Désormais son site internet répond au nom www.reformes.ch.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.