Construire plus vite? La Cour des comptes n'a pas de recette miracle

GenèveLes procédures de planification sont trop complexes et font perdre du temps, estime la Cour des comptes.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Concertation insuffisante, priorités mal établies, perfectionnisme. Telles sont certaines des causes qui expliquent que Genève construise si lentement. La Cour des comptes a rendu ce matin son diagnostic sur la manière dont le canton produit du logement. Elle a analysé comment les Plans localisés de quartier (PLQ) sont produits et comment les autorisations de construire sont délivrées.

La Cour constate par exemple que les projets de logements ne prévoient pas une phase de concertation tout au début du processus, qui rassemblerait tous les partenaires (communes, propriétaires fonciers, promoteurs, etc.) et «qui permettrait de détecter la plupart des conflits et de ne pas les reporter dans la suite de la procédure».

Les juges relèvent aussi la tendance à figer les PLQ en y incluant toutes sortes d’éléments que la loi ne prévoit pas, y compris des aspects architecturaux. Cette manière de faire ne garantit même pas une stabilité juridique puisque, parmi 44 dossiers examinés, 75% ont été modifiés dans le cadre de l’autorisation de construire, indique la Cour.

La Cour des comptes ne propose aucune recette miracle. Elle émet une quinzaine de recommandations qui agissent sur l’ensemble du processus et qui devraient permettre de l’accélérer. Le Département de l’urbanisme se montre ouvert à ces propositions. Il a d’ailleurs déjà créé un groupe de travail relatif à la production des PLQ et aux autorisations de construire. (TDG)

Créé: 08.02.2013, 12h59

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève des travailleurs du bâtiment
Plus...