Comment bénéficier de logements «bon marché»

Logement Genève doit construire en zone de développement, recommandent l’Asloca, la gauche et les Verts dans une initiative populaire.

L'écoquartier de la Jonction dispose de 94 logements dont 14 logements collectifs.

L'écoquartier de la Jonction dispose de 94 logements dont 14 logements collectifs. Image: Enrico Gastaldello

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Se loger à Genève est un vrai parcours du combattant. «Outre la pénurie que connaît notre canton depuis vingt ans, les logements que l’on construit sont souvent inaccessibles et ne correspondent pas aux besoins de la population», a souligné, mercredi face à la presse, Carole-Anne Kast, vice-présidente de l'Asloca et mandataire de l’initiative 162 «Construisons des logements pour toutes et tous: une priorité en période de pénurie!» qui sera soumise en votation populaire le 24 novembre.

Objectif de cette initiative, soutenue par une large coalition réunissant forces progressistes du logement, syndicats, partis de gauche et les Verts: que les nouveaux quartiers prévoyant du logement soient construits en zone de développement tant que dure la pénurie. Soit tant que le taux de logements disponibles est inférieur à 2%. À Genève, il n’atteint que 0,5%!

Contrôle des prix

Contrairement à la zone ordinaire, la zone de développement permet un contrôle des prix pendant dix ans et garantit une part de logements sociaux. «Notre initiative est un bon outil contre la spéculation immobilière, elle permet aussi de réaliser jusqu’à 70% de PPE, à condition que les acheteurs habitent leur appartement», note Carole-Anne Kast. «Ce texte permet à l’État de maîtriser les terrains et de réaliser des équipements publics», selon les Verts.

Les milieux immobiliers déplorent, eux, «la bureaucratie, surréglementation et uniformisation qui caractérisent l’IN 162». Riposte des représentants de l’Asloca, Christian Dandrès et Carlo Sommaruga: «L’IN 162 n’a rien de bureaucratique, elle maintient la loi originelle de 1947 qui permet de déclasser en zone de développement pour bâtir des logements aux loyers abordables pour les classes moyennes et populaires.»

Au nom d’Ensemble à Gauche, Pierre Bayenet regrette le manque de logements sociaux: «L’objectif de 20% fixé par le Conseil d’État n’est pas atteint et 8500 personnes sont en attente.» Une réalité qui touche de plein fouet les étudiants, déplore aussi la Ciguë.

Hors du canton

Le syndicaliste Alessandro Pelizzari constate encore que la pénurie genevoise oblige quantité de salariés genevois à s'installer hors du canton, avec tous les effets pervers qui s'en suivent. Notamment au niveau de la mobilité. «Pour les petits salaires de moins de 4000 francs, la part du logement représente 34% à Genève, précise-t-il. Cette situation de crise nécessite une vrai offensive pour des loyers bon marché.»

Le Collectif d'associations d'habitants et de quartiers est du même avis. «Nous avons participé à l'élaboration et à la récolte de signature de l'IN 162. Nous allons à présent aller sur le terrain pour expliquer les enjeux de ce texte, qui pourrait sembler trop techniques à certains citoyens. Ce qui est sûr, c'est que le marché libre, orienté vers la recherche de profit, ne permet pas de favoriser le droit au logement pour toutes les catégories de la population.»

Créé: 31.10.2019, 07h31

Articles en relation

Évacuation à la Servette: «C’est étrange de devoir partir comme ça»

Le Matin Dimanche Des habitants ont dû quitter leur logement situé dans un immeuble qui menace de s’effondrer. Une des premières locataires à avoir été relogée témoigne. Plus...

L’État contrôle mieux les rénovations et les loyers

Logement En simplifiant la procédure, l’État encourage les propriétaires à déclarer les travaux. Avec un contrôle accru sur les loyers. Plus...

Conseils pour acheter et louer un meublé

BILAN Loué jusqu'à 40% plus cher qu'un logement traditionnel, l’acquisition d'un appartement équipé reste intéressant. Plus...

Le logement reste une denrée rare à Genève

Pénurie Le taux de vacance stagne à un niveau faible (0,54%), malgré le grand nombre de logements construits. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Mort de Poulidor
Plus...