Charmilles: pétition contre les mesures de la Ville

PréventionLes signataires du texte demandent l’engagement de «coachs du quartier» à la place d’un travailleur social hors murs.

Le quartier de l'Europe

Le quartier de l'Europe Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Les deux rencontres organisées par la Ville suite au meurtre des Charmilles en janvier n’ont pas suffi à calmer les rancunes des habitants du quartier contre les autorités. L’association Europe-Charmilles a lancé une pétition la semaine passée pour fustiger les mesures projetées dans le secteur.

«Cela fait plus de cinq ans que nous demandons un local pour les jeunes, on ne nous a jamais entendus, rappelle Amid Benjamaa, président de l’association. Après le drame, la Ville nous a fait des promesses pour que nous ramenions des jeunes lors des séances qu’elle a organisées et maintenant elle fait ce qu’elle veut.»

Lors de la dernière rencontre, le 14 mars, Esther Alder, magistrate chargée de la Cohésion sociale, avait annoncé l’ouverture prochaine d’un local pour les 15-25 ans dans l’Espace 99. Le concept ne convainc pas Amid Benjamaa. «En excluant certaines tranches d’âge, on va mettre de l’huile sur le feu», assure-t-il. Le président d’Europe-Charmilles ne croit par ailleurs pas au travail du travailleur social hors mur (TSHM) dont le recrutement est à bout touchant. «Il faut des gens qui ont grandi ici pour coacher nos jeunes, explique-t-il. La force de notre association est précisément d’être présente dans le secteur. Nous croisons ces jeunes tous les jours, nous les connaissons, nous savons comment les toucher.» Amid Benjamaa souligne en outre qu’ouvrir une structure quelques heures par semaine n’est pas suffisant. «Certains jeunes ne viendront pas d’eux-mêmes, il faut aller les chercher et être disponible pour eux à tout moment», relève-t-il.

Que répond la Ville à ces critiques? La porte-parole du Département de la Cohésion sociale et de la solidarité, Manuelle Pasquali, n’était pas au courant de l’existence de cette pétition. Elle se limite à rappeler que «l’association Europe Charmilles, que nous subventionnons ainsi que d’autres départements municipaux, est un de nos partenaires réguliers. C’est un acteur important du quartier.» Elle ajoute: «Un rendez-vous doit être fixé avec eux dans les prochains jours. Dès lors que nous aurons pris connaissance dans le détail de leurs propositions, nous leur répondrons de manière précise.»

Créé: 02.05.2019, 07h09

Articles en relation

Le meurtre des Charmilles pousse la Ville à agir

Prévention Un travailleur social hors murs sera dédié spécifiquement au quartier de l’Europe et les 15-25 ans auront leur local. Plus...

Durant les vacances, le quartier des Charmilles veille sur ses jeunes

Reportage L’Espace 99 se transforme en lieu ludique. Après le meurtre de Chris, un autre visage de ce quartier. Plus...

Il lui donne une dizaine de coups de pied dans la tête

Arrestation aux Charmilles Le suspect d’une agression sauvage à Plainpalais a été arrêté la semaine dernière. Le mobile serait une dette de 15 francs. Plus...

Après le meurtre de Chris, tout un quartier se mobilise

Charmilles À l’initiative de la Ville, une centaine de personnes ont débattu sur les besoins du quartier, jeudi à l’Espace 99. Plus...

Pour Chris et contre la violence, une marée d’humanité traverse la ville en silence

Recueillement Réunissant 4000 personnes, une marche blanche a rendu hommage au jeune homme de 22 ans poignardé le 19 janvier aux Charmilles. Plus...

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Cycle genevois toujours aussi inégalitaire
Plus...