Chantier de la 4e voie CFF: les riverains s’inquiètent

Travaux ferroviairesPréoccupés par la sécurité des piétons, des habitants de Pregny-Chambésy ont saisi la justice. La Commune fait elle aussi opposition.

Olivier Stussi (à gauche) et Philippe Coudre font partie des habitants inquiets pour les piétons.

Olivier Stussi (à gauche) et Philippe Coudre font partie des habitants inquiets pour les piétons. Image: Pascal Frautschi

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Entre les voies de chemin de fer et la route de Lausanne, un quartier attend avec appréhension le début d’un vaste chantier: la construction d’une quatrième voie CFF à Pregny-Chambésy. Les riverains de la Grande-Pierrière, une zone de petits immeubles et de villas mitoyennes, craignent pour la sécurité des piétons durant le chantier. Mais ils ne sont pas les seuls à avoir entamé des procédures judiciaires: souhaitant des garanties quant aux aménagements à venir aux alentours de la gare, la Commune a elle aussi fait opposition.

Un aménagement réclamé

Les riverains craignent que le chemin piétonnier menant directement à la gare ne soit fermé, les forçant à emprunter la route de Lausanne le temps du chantier, soit près de deux ans. «On nous l’a annoncé il y a six mois, relate Philippe Coudre, habitant des lieux. Dans ce quartier abritant environ 300 personnes, nombreuses sont celles qui prennent le train. Ce détour serait particulièrement dangereux, notamment pour les enfants. La route de Lausanne comporte deux fois deux voies de circulation, avec une piste cyclable et un trottoir côte à côte. A-t-on pensé aux retours à pied de nuit, l’hiver? Il suffirait pourtant de simples aménagements, laissant assez de place sur le chemin pour permettre aux piétons et aux poussettes de passer.» Pour Olivier Stussi, autre habitant du quartier, «c’est bien simple. Si cet accès à la gare est fermé, les gens reprendront leur voiture, notamment pour amener leurs enfants à l’école.»

Analyse de sécurité prévue

Les CFF, eux, tempèrent ces inquiétudes. «Le «phasage» des travaux est encore à l’étude, relève Frédéric Revaz, porte-parole de l’entreprise. Notre objectif est de ne fermer ce chemin que si cela se révèle vraiment nécessaire, et seulement durant quelques périodes de travaux. S’il doit être condamné, une analyse de sécurité sera effectuée et les mesures nécessaires mises en œuvre.»

La Commune a également fait opposition. «Nous ne sommes pas contre ce projet car nous savons qu’il est nécessaire pour Genève», explique Hubert Schneebeli, conseiller administratif à Pregny-Chambésy. Mais les autorités locales souhaitent des garanties quant aux aménagements prévus autour de la gare. «Nous ne voulons pas que le scénario de la troisième voie, il y a une dizaine d’années, se répète, poursuit le magistrat. Nous nous sommes retrouvés avec des murs en béton au milieu du vieux village de Chambésy. L’ancienne gare et la marquise ont disparu. C’était une catastrophe.»

Les autorités communales demandent des murs végétalisés, une limitation de la pollution lumineuse et le moins de béton possible. «Les séances du groupe de travail réunissant les CFF et le Canton se passent bien, relève Hubert Schneebeli. Mais vu nos inquiétudes, nous ne pouvions pas donner notre feu vert au projet.»

Le chantier de la quatrième voie, prévue du côté du lac, devrait commencer en 2014. Le planning des travaux sera connu cet automne. A quoi servira cette infrastructure? «Elle permettra le croisement des trains régionaux à Chambésy, donc la mise en place de la cadence au quart d’heure entre Lancy-Pont-Rouge et Coppet, indique Frédéric Revaz. Le projet comprend la construction d’un nouveau quai en îlot.» Cette cadence à la hausse devrait être mise en service d’ici à 2016. La gare de Mies connaîtra un chantier identique. (TDG)

Créé: 18.03.2013, 07h54

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Conférence sur le climat de Katowice
Plus...