Bernex a enfin son tram, mais cherche encore ses avantages

Transports publicsLe nouveau réseau TPG désavantage la commune. La situation devrait s’améliorer avec le prolongement du tram à la fin de 2014

Image: I.Caudullo

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

La mise en place de la ligne de tram Cornavin-Onex-Bernex (TCOB) devait venir couronner trois ans de travaux. «On se réjouissait de l’arrivée du tram à Bernex, on pensait qu’il allait nous sauver la vie», résume Sema Kaderli, une habitante. Bien au contraire. La situation pose tant de problèmes que le maire, Serge Dal Busco, a rencontré les Transports Publics Genevois (TPG). Depuis le lancement du nouveau réseau TPG, le 11 décembre, le centre du village est desservi par les bus L, K et 42. La navette 47, provisoire, relie le village au terminus du nouveau tram 14. Mais aucun bus ne s’aventure plus au-delà du Petit-Lancy. Les habitants voulant rejoindre le centre-ville en transports publics n’ont que le tramway. Certes, la nouvelle ligne 14 est rapide, mais pour atteindre son terminus, P+R Bernex, ou la Croisée de Confignon (lieu de connexion suggéré avec les bus 24), les transbordements sont nombreux. Les trajets sont donc plus longs et le mécontentement, généralisé. Au lieu de célébrer l’arrivée du tram 14, la plupart des Bernésiens parlent à regret de «leurs» bus 2 et 19, qui les conduisaient aux Eaux-Vives et à la gare Cornavin.

Temps de trajet doublés

Sema Kaderli travaille au quai Ansermet, à la Jonction. «Je pars de chez moi à 7?h?30. Avant, j’arrivais au travail entre 7?h?55 et 8?h. Maintenant, j’arrive à 8?h?15 et dois marcher davantage.» La jeune femme a donc acheté un vélo électrique, subventionné par la mairie, «parce qu’il faut dire que les pistes cyclables sont bien faites». Temps de trajet à vélo? 15 à 20?minutes. Plus surprenant, la grogne s’étend à la Champagne, pourtant mieux desservie par les bus L et K. Le hic? Ces bus passent désormais à travers le village de Bernex au lieu d’emprunter les routes de Chancy et de Soral. Ce qui prend plus de temps et cause des retards. «Avant, je mettais sept minutes pour aller au Cycle du Vuillonnex et maintenant, quinze. C’est vraiment énervant», illustre Jemimah Watkins, qui habite Cartigny. Le maire rencontre les TPG

Le prolongement de la ligne 14 jusqu’à Vailly devrait limiter les transbordements de certains usagers. Mais le projet ne concrétisera pas avant 2014. «Nous savions que le changement de réseau serait difficile pour Bernex, qui jouissait d’une bonne desserte et de bonnes fréquences, mais nous ne pensions pas qu’il serait aussi problématique», admet Serge Dal Busco. Depuis un mois, l’élu recense les problèmes. Sa longue liste a été discutée mercredi avec les TPG et l’Etat. Le premier point abordé est la desserte du village de Sézenove. Oublié par le nouveau tracé TPG, l’arrêt villageois sera rétabli. «Il va être mis en place d’ici à quinze jours», se réjouit Serge Dal Busco. L’idée d’amener les bus K et L jusqu’à Pont-Rouge par la route du Grand-Lancy, au lieu de l’arrêt Vendée par la route de Chancy, refait surface. «La route est trop étroite pour faire passer deux bus, mais nous avons l’espoir que des points de croisement soient aménagés d’ici à la fin de l’année», relève Serge Dal Busco. Les habitants se plaignent aussi du passage irrégulier des bus dans le village. «Nous avons demandé d’adapter la ligne 47», continue l’élu. Autre point abordé? Lorsque deux trams attendent au terminus P+R Bernex, rien n’indique quel véhicule partira le premier. Un signalement a été demandé. Ainsi qu’une «annonce précisant que la correspondance bus-tram se fait à la Croisée de Confignon et non pas au terminus». L’éloignement des arrêts de bus et les connexions entre les lignes devraient également être améliorés. (TDG)

Créé: 12.01.2012, 21h56

Tram 14 prolongé à la fin de 2014

Les habitants du village de Bernex devraient retrouver des transports publics confortables d’ici à trois ans. Ceux du bas du village du moins. La ligne de tram 14 va être prolongée sur la route de Chancy et jusqu’au lieu-dit «Vailly» (voir infographie ci-contre) . Les travaux doivent débuter dans une année et se terminer en décembre 2014. Le projet prévoit quatre arrêts supplémentaires – Pré-Marais, Luchepelet, Robert-Hainard et Vailly –, un site propre pour le tram entre les voies de voitures et un mail piétonnier côté Jura. Les travaux auraient dû débuter ce mois-ci, mais le projet a été retardé d’une année. La raison? «Nous n’avons pas accepté le projet initial de l’Etat, qui ne prenait pas en compte le futur développement de la commune», explique Pierre Bariatti, chef du Département infrastructures et bâtiments de la mairie. En effet, le canton prévoit la construction à Bernex de 5700 logements et 5700 emplois à l’horizon 2040 sur le secteur de Bernex Nord, qui s’étend en contrebas de la route de Chancy entre la sortie d’autoroute et Vailly. «Contrairement au projet initial, nous avons proposé un positionnement central des voies de tram qui fasse couture entre l’ancien et le nouveau village», poursuit Pierre Bariatti.

La grogne actuelle incite les autorités à accélérer le projet. «Il faut absolument foncer avec le prolongement du tram, car la situation provisoire actuelle n’est pas acceptable au-delà des délais envisagés», s’engage le maire, Serge Dal Busco. Combien de temps les autorités pensent-elles pouvoir gagner? «On espère pouvoir réduire le temps de travaux de six mois», anticipe Pierre Bariatti.

Le projet de prolongement du tram est à l’enquête publique jusqu’au 9 février. Une modélisation en 3D est visionnable à la mairie et sur son site Internet.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...