Barthassat: «Mon score n’est pas une surprise»

Élections cantonalesArrivé en neuvième position, le conseiller d’État PDC chargé des Transports, Luc Barthassat, relativise.

Image: © Frank Mentha

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Luc Barthassat, vous avez réalisé un mauvais score. C’est une surprise?

Ce n’est pas vraiment une surprise, même si l’ampleur n’était pas attendue. C’est un coup de semonce, suite à des dossiers difficiles. Et il faut dire aussi que la presse n’est pas toujours pour nous… Maintenant, nous devons gagner parce que des enjeux importants arrivent. Imaginez PF 17 ou les Transports dans les mains d’Antonio Hodgers!

Ce serait grave?

Cela dépend des options politiques, et je les respecte toutes, mais la gauche a quand même expliqué qu’elle souhaitait fermer des rues en ville et elle parle de la Servette, de la rue de Carouge, de la rue du Rhône. Elle parle même de la rue de l’École-de-Médecine. Ce serait le retour de la guerre des transports!

Comment faire pour être réélu?

Il faut que l’Entente soit unie autour de ses quatre candidats et y aille à fond. Tout est entre les mains du moins bien placé, Alexandre de Senarclens. Mais ce sera son choix.

Si vous êtes réélu, vous allez changer quelque chose?

Je serai plus à l’aise, plus serein. Ce sera mon dernier mandat. Mais enfin, j’ai mon style et il faut que les choses bougent. Beaucoup de projets ont été décidés, il faut les concrétiser et cela peut m’amener des adversaires. M.BN

Créé: 15.04.2018, 20h41

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La révolte des gilets jaunes
Plus...