Aux Délices, on se gare au milieu de la rue

CirculationQuatre places bleues ont été peintes au centre de la chaussée. Une innovation qui préfigure la zone 30.

Une sorte de «couloir de stationnement» a été aménagé au milieu de la chaussée.

Une sorte de «couloir de stationnement» a été aménagé au milieu de la chaussée. Image: Lucien Fortunati

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Aux Délices, on peut se garer au milieu de la rue. Non, ce n’est pas l’anarchie, mais un nouveau concept mis en place par la Ville de Genève. Un long rectangle bleu a été peint sur le bitume entre les deux voies de circulation, de quoi caser quatre véhicules l’un derrière l’autre.

A vrai dire, ces places bleues au milieu de la chaussée font une drôle d’impression à l’usager qui déboule sur ce tronçon. Inévitablement, il lève le pied. C’est le but recherché.

Zone 30 km/h

Cet aménagement s’inscrit en effet dans la mise en zone 30 km/h du quartier. La Ville y travaille depuis une douzaine d’années et ce fut laborieux car des riverains ont déposé des recours, craignant des suppressions de places. «Les débats se sont beaucoup cristallisés sur le stationnement des voitures», explique François Bornicchia, ingénieur transport à la Ville.

On cherchait donc de la place. On en a trouvé au milieu de la rue, «par opportunité». «Ce dispositif permet aussi de rétrécir la chaussée et de freiner les véhicules», poursuit l’ingénieur, qui reconnaît que cette solution a été beaucoup discutée.

Mélangé les pédales

Est-ce une bonne idée? L’usage le dira. Mais les premières observations laissent perplexe. Lundi soir, à 18 h 35, une vieille automobiliste venant des Charmilles s’est mélangé les pédales et s’est enfilée dans la voie de gauche! «Nous allons encore installer un panneau avec une flèche», répond l’ingénieur.

On peut aussi craindre que les piétons, attendant sur l’îlot central, soient cachés par les voitures garées juste devant le passage. Enfin, il n’est pas habituel de sortir d’une voiture entourée des deux côtés par un flux de circulation. Certaines portières risquent d’en souffrir. «Nous nous donnons quelques mois pour faire un bilan et serons attentifs aux réactions des habitants», assure l’ingénieur.

La loi sur la compensation des places de parc étant entre-temps entrée en vigueur, faut-il s’attendre à la multiplication de ces aménagements? «Il n’y a aucune volonté de les dupliquer», répond-on à la Ville.

526 places dans le quartier

Au final, le quartier des Délices a gagné onze places pour voitures, qui en compte désormais 526. Les deux-roues ont obtenu, eux, trois places supplémentaires, pour un total de 89.

Le passage au 30 km/h devrait intervenir prochainement. Si les voitures rouleront moins vite, elles auront, à l’arrêt, conquis un nouveau territoire sur l’espace public. Le fruit d’un compromis. (TDG)

Créé: 16.05.2017, 18h02

Articles en relation

Cent francs d'amende pour huit mois de stationnement

Parking Un véhicule à plaques étrangères s’éternise en zone bleue, sans macaron. Mais pour intervenir, c’est un vrai casse-tête. Plus...

Toujours plus de locataires désertent les parkings

Stationnement Certains immeubles hors du centre-ville n’arrivent plus à louer leurs places. Mais que faire avec des parkings souterrains vides? Plus...

La neige envoie une voiture contre un îlot tout neuf de la rue des Délices

Fait divers La brigade de sécurité routière ne relève pas, au seuil du week-end, une augmentation du nombre d'accidents en raison des chutes de neige sur le territoire genevois. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les insectes débarquent dans nos assiettes
Plus...