Audemars Piguet bâtit une nouvelle usine

HorlogerieLa manufacture investit plus de 30 millions dans un centre de production pour sa filiale genevoise Centror.

Olivier Audemars, Jasmine Audemars et Raynald Ponzio (de gauche à droite).

Olivier Audemars, Jasmine Audemars et Raynald Ponzio (de gauche à droite). Image: Steeve Incker Gomez

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Centror, qui fabrique les boîtiers de montres et les bracelets pour sa maison mère Audemars Piguet, va partager le terrain de sa nouvelle usine avec le transitaire Ritschard. La première pierre du bâtiment a été scellée hier à Meyrin devant les employés des deux entreprises qui cohabiteront dès le mois d’octobre 2013. Le projet consiste en une parcelle de 10 000 m² sur laquelle s’élèveront deux immeubles indépendants de deux étages sur rez-de-chaussée, offrant chacun environ 2600 m² de surface utile. Les deux édifices seront reliés en sous-sol par un parking commun.

Audemars Piguet a dû retrouver un terrain pour sa filiale Centror, après que le bail de l’usine qu’elle occupe aussi à Meyrin a été résilié. La manufacture a ainsi investi 30 millions de francs dans ce projet, entièrement autofinancé comme le précise la présidente du conseil d’administration Jasmine Audemars. Les quarante ouvriers en charge de la fabrication occuperont le rez-de-chaussée alors que le premier et le second étage seront destinés à la vingtaine de collaborateurs des ateliers et de l’administration.

Comme l’usine Centror ne compte qu’une soixantaine d’employés, la société horlogère a recherché un associé: «Nous désirions un partenaire compatible avec notre activité. Nous ne voulions avoir ni trop de bruit ni trop de désagréments», précise Jasmine Audemars. De nombreuses sociétés ont voulu adjoindre leur nom à celui de la prestigieuse manufacture.

Le choix s’est finalement posé sur Ritschard, un transitaire genevois fondé en 1931. Son directeur, Raynald Ponzio, s’est dit honoré de cette collaboration. «C’est un peu l’occasion qui a fait le larron. Nous cherchions un endroit pour y établir notre centre administratif. Audemars Piguet, propriétaire du terrain, nous a choisis», s’est-il réjoui. Une situation parfaite pour Ritschard puisque la société a inauguré en avril dernier un centre logistique de 10 000 m² situé sur le trottoir d’en face. Raynald Ponzio dit avoir injecté plus de 11 millions dans la construction de son futur siège administratif.

Olivier Boillat, le directeur de Centror depuis le 1er octobre, espère que cette nouvelle usine lui permettra d’augmenter sa production. Audemars Piguet, qui a acquis Centror en 2000, représente 50% des ventes de l’usine meyrinoise, les 50% autres étant destiné à un grand groupe de luxe genevois. «Nous commençons à ressentir un petit ralentissement mais absolument rien de dramatique. Nous ne pouvions pas continuer à ce rythme effréné», confie Jasmine Audemars. Ce recul ne semble pas se répercuter sur Centror, qui annonce un carnet de commandes plein pour les six prochains mois. (TDG)

Créé: 06.11.2012, 08h00

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.