Arnaque au «faux neveu»: piégé, un Genevois témoigne

SécuritéUn retraité accepte de raconter comment il a été abusé par des filous. Ce genre de stratagème est en recrudescence.

Saverio* n’est pas le seul à avoir été piégé par un faux neveu. A Genève, on compte huit cas de ce genre depuis trois mois.

Saverio* n’est pas le seul à avoir été piégé par un faux neveu. A Genève, on compte huit cas de ce genre depuis trois mois. Image: Magali Girardin/Tribune de Genève

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

«Tonton, je suis Aldo!» C’est par un coup de fil d’un prétendu neveu que les ennuis ont commencé pour Saverio*. Par solidarité familiale, ce Genevois d’une septantaine d’années a accepté de lui donner en urgence… 45 000 fr. Des économies perdues à jamais. Les arnaques aux faux neveux, policiers, plombiers, employés de régie sont en recrudescence. Mais comment peut-on encore se laisser piéger par ces «vieux» tours? «Au téléphone, il avait le même prénom, la même voix, parlait le même dialecte italien que mon vrai neveu!» confie Saverio, un retraité très alerte. L’histoire d’une affaire immobilière à conclure rapidement lui semblait plausible. «Il m’a conditionné psychologiquement, il ne m’a pas laissé le temps de réfléchir, il m’a harcelé.» Pendant les trois heures trente de manipulation, la victime a reçu une trentaine d’appels! Pour éviter de se faire démasquer, le faux neveu lui a envoyé une «personne sûre», soi-disant employé d’un notaire, pour réceptionner l’argent. Depuis sa mésaventure, il y a deux mois, Saverio est rongé par la honte, au point d’avoir caché les faits à ses enfants. Il en veut aussi à sa banque, Credit Suisse, de lui avoir octroyé l’argent sans délai.

240 000 fr. de préjudice

Comme lui, huit Genevois ont été victimes de ce vol à l’astuce depuis septembre, selon la police. Montant total du préjudice: 240 000 fr. Plus largement, les arnaques aux «fausses qualités» ont touché 49 personnes en trois mois. «Le phénomène est certainement plus important car l’humiliation empêche parfois les gens de porter plainte», explique Giovanni Martinelli, chef de la Brigade des vols et incendies. Les personnes âgées sont ciblées, car plus fragiles, moins au fait des techniques d’arnaques. Le modus operandi? Les noms à consonance italienne et germanique, les vieux prénoms, sont simplement sélectionnés dans l’annuaire. Les malfrats passent ensuite leurs journées à téléphoner, depuis des numéros masqués, en espérant qu’une proie morde à l’hameçon. Très prudents, ils lâchent l’affaire s’ils tombent sur des couples ou s’ils soupçonnent que la police a été alertée.

*Prénom d’emprunt

Développement dans nos éditions du jeudi 5 décembre

Créé: 05.12.2013, 07h35

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après les frappes iraniennes sur l'Arabie saoudite
Plus...