Affaire Claude Covassi: l’ex-informateur genevois est mort

Carnet noirClaude Covassi, l’homme recruté en 2004 par la Confédération pour infiltrer le Centre islamique de Genève (CIG), est mort vendredi à l’âge de 42 ans. Les circonstances de son décès ne sont vraisemblablement pas suspectes. Une enquête est en cours.

Image: Christian Bonzon

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

La mort semble accidentelle, a indiqué dimanche à l’ats Eric Grandjean, porte-parole de la police genevoise, sans donner davantage de détails. Il confirmait une information de l’hebdomadaire «Der Sonntag». Le Ministère public genevois est en charge des investigations.

Claude Covassi avait été enrôlé par le Service d’analyse et de prévention (SAP) de la Confédération par l’entremise de la police genevoise. Il avait alors participé à l’opération «Memphis» qui visait à connaître les éventuels liens entre le CIG et l’islamisme radical. Deux ans plus tard, l’informateur avait défrayé la chronique en accusant le Département fédéral de justice et police d’avoir tenté illégalement de compromettre le directeur du CIG Hani Ramadan avec l’islamisme radical. Des allégations réfutées par la suite par la délégation des commissions de gestion du Parlement. L’affaire s’étant dégonflée, Claude Covassi a ensuite disparu de la scène médiatique. Il y est revenu brièvement en 2009 à cause d’une condamnation pour trafic d’anabolisants qui lui a valu huit mois de prison avec sursis.

Créé: 10.02.2013, 14h26

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Les Français envisagent le référendum d'initiative citoyenne
Plus...