Accord Maudet-Jornot: le PS est déçu, le MCG parle de «gesticulation politique»

sécurité publiqueLe président des socialistes genevois estime que Pierre Maudet rate le coche sur deux points

Image: Cardoso

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

«Cet accord ne fait que confirmer les recommandations du Grand Conseil depuis des mois», note Roger Golay, président du MCG. «A première vue l'accord n'est que de la gesticulation politique», commente le député qui préside la Commission judiciaire et de la police du Grand Conseil.

Le président du Parti socialiste ne parle pas de gesticulation et dit vouloir attendre les résultats de l'accord pour le qualifier d'historique. Romain de Sainte Marie estime que «Pierre Maudet rate le coche sur deux points: «Aux Pâquis ce ne sont pas les jeunes alcoolisés qui sont à l'origine de l'insécurité, mais bien les dealers. En outre, ajoute le jeune président du PS, l'accord ignore totalement le rôle essentiel des communes.» Romain de Sainte Marie réclame un plan directeur cantonal de la sécurité.»

Sur la dépénalisation des drogues, un sujet évoqué ce mercredi dans la Tribune, Romain de Sainte Maire dit avoir évolué et être désormais plutôt favorable à cette politique: «L'exemple du Portugal est intéressant. C'est une piste à explorer.»

Roger Golay préside la commission judiciaire et de la police

C'est en lisant l'article publié sur le site de la Tribune queRoger Golay, président la commission judiciaire et de la police, a appris l'accord signé entre Pierre Maudet, ministre de la Sécurité du canton de Genève depuis le 1er juillet et Olivier Jornot, procureur général du canton depuis le 1er avril. L'ancien gendarme habitant Lancy se réjouit «que la lutte contre le cambriolage, le bonneteau et les autres fléaux qui pourrissent la vie des Genevois figure au rang des priorités.»

La commission judiciaire et de la police devrait auditionner Pierre Maudet ce jeudi lors de sa séance de rentrée. Les commissaires ont peu suivi les dernières évolutions de la réforme en cours de la police, note le président Golay, car ils ont dû traiter toutes affaires cessantes la révision du droit fédéral de la tutelle qui doit entrer en vigueur le 1er janvier 2013.

C'est bon pour le moral, estime l'UDC

«Après la désespérance de l’ère période Rochat, on peut nourrir un espoir d’amélioration, estime Eric Bertinat, député UDC. C’est bon pour le moral de la police et de la population. Mais il faut maintenant concrétiser au niveau législatif et en exécutant les décisions. Cela étant je tire mon chapeau, en deux mois Pierre Maudet est allé à l’essentiel. Il a compris que la police seule ne pouvait rien faire si ce n’est créer des embouteillages en arrêtant des gens alors que les prisons sont pleines. Il fallait effectivement que les volets justices et prison soient associés

(TDG)

Créé: 29.08.2012, 17h26

Articles en relation

Les gendarmes prêtent serment devant Pierre Maudet

Les aspirants en uniforme de cérémonie attirent plus de monde en Vieille-Ville de Genève que George Clooney. Récit en fanfare Plus...

Christian Cudré-Mauroux secondera Monica Bonfanti à la tête de la police genevoise

sécurité L'actuel commandant de la gendarmerie, le lieutenant-colonel Cudré-Mauroux a été nommé par le conseil d'Etat chef des opérations de la police. Plus...

L’Etat de Genève et la Justice vont serrer la vis

Criminalité Le Procureur général et le conseiller d’Etat chargé de la police s’accordent sur une politique commune de sécurité. Plus...

«Contre le trafic de rue, dépénalisons la drogue!»

Sécurité Cannabis et cocaïne s’achètent aussi facilement que du sucre. La répression menée à Genève et à Lausanne montre ses limites. Alors, faut-il réguler le marché? Des spécialistes s’expriment. Plus...

les Verts sont satisfaits

Emilie Flamand juge excellente l'annonce de la collaboration renforcée du Ministère public avec le Département de la sécurité. La présidente des Verts espère que l'accord marquera la fin d'une décennie qui a vu le Palais de justice et la Tour Baudet se regarder en chien de faïence. «On ne peut que se féliciter de voir réaffirmée la priorité de la lutte contre les cambriolage et la petite criminalité qui inquiètent à juste titre la population genevoise», conclut la députée, qui ne méconnaît pas un certain effet d'annonce, profitable au PLR qui détient les directions politiques de la Justice et la Police. (Image: Iuncker)

Le «flic de quartier» émet un bémol

Son de cloche plus positif chez Yves-Patrick Delachaux. L'ancien flic de rue, aujourd'hui consultant et écrivain, salue l'accord. «Que Maudet et Jornot prennent de concert le taureau par les cornes et mettent le paquet sur la petite criminalité est une bonne chose», analyse l'élu MCG à la Constituante. «Ce sont les cambriolages et la violence dans la rue qui choquent et désécurisent la population plus que la grande criminalité», dit celui qui n'a cessé de dénoncer le démantèlement de la police de proximité en 2002. «Jornot et Maudet ont 15 mois pour faire leur preuve. Leur chance est de tomber dans une période où le syndicat et la direction vont les laisser en paix. »

Un gros bémol toutefois. La nomination du chef de la gendarmerie à la tête des opérations suscite quelques doutes. Yves-Patrick Delachaux a des mots très durs à l'encontre de la direction de la Police genevoise en général, qu'il qualifie d'«inefficace» et de «sotte». «Ils sont trop payés pour ce qu'ils font et n'ont de cesse de cacher leur incompétence derrière le syndicat, les décisions de justice ou le pouvoir politique.»

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

30.000 fidèles à Palexpo
Plus...