640 élèves dansent dans le préau pour leur directrice

EvénementLes enseignants de l'école Trembley ont organisé une flash mob pour la directrice qui prend sa retraite

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un silence inhabituel règne dans l'école de Trembley ce mardi matin. A 10h15, une alarme retentit et la directrice sort précipitamment de son bureau. Et se retrouve face aux 640 élèves et enseignants, immobiles dans le préau. C'est le signal: le concierge lance la musique et la masse d'écoliers se met alors à danser sur un morceau des Black Eyed Peas! Du petit de 4 ans au plus grand de 12 ans, tous exécutent avec plus ou moins de précision une chorégraphie devant la mine ébahie de la directrice.

A l'origine de cette flash mob, des enseignants qui souhaitaient rendre hommage à leur directrice, Françoise Hirsig, qui part à la retraite cette année. «Nous avions vu la flash mob organisée en l'honneur d'Oprah Winfrey, qui a fait le tour du web, et l'idée nous a emballés, explique Corinne Brandys, co-organisatrice de l'évènement. On s'est dit que nous pourrions faire la même chose en l'honneur de notre directrice, et ce serait aussi une façon pour les élèves de lui dire au revoir.» «Nous avons donc recréé une chorégraphie, qui convienne aux petits comme aux élèves plus grands, poursuit l'autre organisatrice, Karen Brugger. Et la maîtresse de rythmique leur a fait répéter les enchaînements une fois par semaine!»

Les élèves se trémoussent pendant près de 3 minutes avant le grand final: tous se retournent, pour montrer le gros coeur qu'ils ont accroché dans leur dos. «Je connais la directrice depuis la première enfantine!, rapporte Chedia, 10 ans. On l'aime beaucoup parce qu'elle est pas trop sévère, elle nous crie pas dessus. Mais maintenant on va avoir un directeur, ça va nous changer!» (TDG)

Créé: 20.11.2012, 14h37

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Grève: le congé accordé aux femmes par la Ville fait débat
Plus...