Au moins 36 personnes intubées à cause de l'épidémie

GenèveLa vague s'amplifie: le nombre de patients sous respirateurs ne cesse d'augmenter à Genève. Un point presse sanitaire est prévu à 15h.

Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Plusieurs sources indiquent ce dimanche matin que le nombre de patients atteints gravement par le coronavirus augmente de manière frappante à Genève: alors que vendredi, les autorités sanitaires parlaient de 22 personnes hospitalisées aux soins intensifs des HUG, dont 21 sous respirateur artificiel, on en compterait une cinquantaine ce dimanche.

Interrogé, le conseiller d'Etat responsable de la Santé Mauro Poggia rectifie: il y en a 36. C'est déjà une augmentation notable. Un point presse sanitaire sera donné, à huis clos ce dimanche à 15h , visible notamment sur Léman Bleu.

D'autres sources médicales s'étonnent de l'âge des personnes intubées (sous assistance respiratoire). Contrairement à ce qui semblait être le cas au début, il ne s'agit pas uniquement de patients âgés. Des plus jeunes sont également concernés, c'est-à-dire des personnes de moins de 65 ans qui ne sont pas forcément atteintes d'autres maladies.

Développement suit

Créé: 22.03.2020, 13h12

Articles en relation

«Les sept enfants testés positifs au coronavirus à Genève vont bien»

Epidémie Une étude sur la Chine confirme que la maladie est bien moins nocive durant l’enfance. Le professeur Alain Gervaix la juge valable, en dépit de certaines limites. Plus...

Le coronavirus frappe aussi les salles d’accouchement

Contamination Des femmes enceintes sont touchées. Elles accouchent dans des conditions sécurisées pour protéger l’enfant. Plus...

Les réserves de tests du coronavirus s’épuisent partout

Crise La pénurie guette alors que des cantons veulent accélérer la cadence des dépistages. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Quand reprendre le travail?
Plus...