Passer au contenu principal

Les 25 quartiers pauvres de Genève

Le Grand Conseil a voté la loi Beer de cohésion sociale. C'est un pan de la politique de la Ville annoncé par le Conseil d'Etat en 2009 à Saint-Pierre.

Des personnes attendent l'ouverture du Jardin de Montbrillant pour le repas de midi.
Des personnes attendent l'ouverture du Jardin de Montbrillant pour le repas de midi.
Pierre Albouy (Archives)

A Genève, la population de huit communes est plus particulièrement touchée par la précarité a révélé en novembre 2011 une étude de l'Université. Il s’agit de Vernier, d’Onex, de Chêne-Bourg, de Carouge, de Meyrin, de Versoix, de Lancy et de Thônex. Un tout petit peu moins défavorisés, on trouve ensuite la ville de Genève et le Grand-Saconnex. Elles sont particulièrement concernées par la loi de cohésion sociale votée jeudi soir par le Grand Conseil.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.