Les 25 quartiers pauvres de Genève

PrécaritéLe Grand Conseil a voté la loi Beer de cohésion sociale. C'est un pan de la politique de la Ville annoncé par le Conseil d'Etat en 2009 à Saint-Pierre.

Des personnes attendent l'ouverture du Jardin de Montbrillant pour le repas de midi.

Des personnes attendent l'ouverture du Jardin de Montbrillant pour le repas de midi. Image: Pierre Albouy (Archives)

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

A Genève, la population de huit communes est plus particulièrement touchée par la précarité a révélé en novembre 2011 une étude de l'Université. Il s’agit de Vernier, d’Onex, de Chêne-Bourg, de Carouge, de Meyrin, de Versoix, de Lancy et de Thônex. Un tout petit peu moins défavorisés, on trouve ensuite la ville de Genève et le Grand-Saconnex. Elles sont particulièrement concernées par la loi de cohésion sociale votée jeudi soir par le Grand Conseil.

L’étude du Centre d’analyse des inégalités territoriales (CATI) «zoome» sur 71 sous-secteurs cumulant de quatre à six indicateurs de pauvreté: 44 se situent en Ville de Genève, les 27 autres dans les neuf communes définies comme les plus précarisées. Cette analyse fine a son sens car les situations peuvent être très différentes d’un secteur à l’autre dans une même commune. Autre intérêt souligné par l’étude: l’action politique serait plus efficace dans des sous-secteurs qui coïncident avec des quartiers aisément identifiables et homogènes.

Six critères pris en compte

Afin de définir quels sont les lieux où la population rencontre les plus grandes difficultés, les chercheurs ont utilisé six indicateurs (voir ci-contre). Il s’agit du revenu annuel brut, du nombre d’élèves d’origine modeste, du nombre de bas revenus, du taux de chômage, du nombre de bénéficiaires de subsides sociaux et de d’allocations logement. Le «classement» s’effectue en fonction du nombre de ces critères de pauvreté attribués par commune, puis par sous-secteur ou quartier (cliquez sur la carte à gauche pour l'agrandir).

«Notre étude ne contient pas de réelles surprises, mais elle permet de valider de manière objective la précarité dans les quartiers et les communes», a souligné Yves Flückiger, vice-recteur de l’Université de Genève. Il s’agit d’une photographie à un moment donné de la pauvreté dans différents sous-ensembles (communes et quartiers) du territoire. A terme, cela permettra de vérifier si la situation évolue lorsqu’une action politique est menée dans ces poches de pauvreté.

Une aide à l’action

Cette cartographie de la réalité socio-économique des Genevois a été réalisée pour aider le Conseil d’Etat à mener sa politique. «C’est un véritable tableau de bord de la précarité à disposition des politiques», a précisé Giovanni Ferro-Luzzi, chef du projet CATI et directeur de l’Observatoire universitaire de l’emploi.

C’est effectivement sous l’impulsion des conseillers d’Etat Charles Beer et David Hiler qu’a été créé le CATI en septembre 2009. Ses études doivent aider le gouvernement dans l’application de sa politique de la Ville. Cela a déjà été le cas pour définir quels établissements scolaires pouvaient être placés en réseau d’enseignement prioritaire. Actuellement, un projet de loi sur la cohésion sociale est à l’étude en Commission des affaires sociales du Grand Conseil.

Créé: 20.04.2012, 10h54

Articles en relation

Les députés genevois volent au secours des quartiers en difficulté

Grand Conseil Le PLR et l'UDC se sont opposés au projet de loi en faveur de la cohésion sociale de Charles Beer Plus...

Pourquoi la criminalité chez les mineurs chute de 30%

Sécurité Moins de groupes violents, plus de médiation. Les statistiques ont plongé pour de multiples raisons. Plus...

Le Grand-Saconnex veut avoir son poste de police

Sécurité Le poste de Blandonnet est considéré comme trop lointain. Les habitants veulent un poste ouvert 24?h/24?h Plus...

Genève étudie la mise en place de la surveillance mutuelle

SÉCURITÉ Encourager les relations de bon voisinage pour empêcher les délinquants d’agir. Ce principe séduit davantage Plus...

Les sous-secteurs de la précarité à Genève inventoriés par l'Université en novembre 2011

Les six indicateurs


  • Le revenu annuel brut médian des contribuables imposés au barème ordinaire - 2006

  • (Revenu);

  • Le pourcentage d’effectifs scolarisés d’origine modeste par rapport aux effectifs

  • scolarisés totaux - 2009 (Education);

  • La part des contribuables à bas revenu – 2006 (Revenu);

  • Le pourcentage de chômeurs inscrits en proportion de la population des 15/64 ans –

  • 2008 (Emploi/Chômage);

  • Le pourcentage de bénéficiaires de subsides sociaux en proportion de la population

  • résidente – 2007 (Protection sociale);

  • Nombre de bénéficiaires d’allocations de logement – 2008 (Logement)

Paid Post

CallDoc, assuré malin et flexible
Bénéficiez de consultations médicales 24h/24, 7j/7 et faites des économies! Profitez du rabais de prime sur l’assurance-maladie de base. Demandez une offre maintenant.

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Après l'accord avec l'UE, Johnson doit convaincre le Parlement
Plus...