Passer au contenu principal

En 2023, Palexpo accueillera une compétition de 20 000 chiens

Il faudra réserver plusieurs halles pour héberger ce championnat du monde très relevé. Présentation.

Photo d'illustration.
Photo d'illustration.
Enrico Gastaldello

Dans quatre ans, ce n’est pas demain. Mais déjà après-demain pour les organisateurs qui se sont vus attribuer dates et lieux helvétiques de ce «World Dog Show», pour lequel on candidate comme s’il s’agissait de mettre sur pied, dans son pays, une compétition olympique.

Les organisateurs sont la Société Vaudoise de Cynologie, à qui l’ont doit les sept dernières éditions de l’exposition canine internationale de Palexpo, notamment le championnat d’Europe de 2013, qui avait accueilli 12 000 chiens, contre la moitié moins d’habitude.

Ce sera trois fois plus en 2023. Soit 20 000 chiens attendus durant le dernier week-end du mois d’août. Ils ne tiendront pas tous, en plein été de surcroît, dans la seule Halle 5. On débordera, on s’étalera, on remplira sans doute la surface de trois halles.

Impressionnant. Le président de la Société Vaudoise de Cynologie, Laurent Pichard, par ailleurs juge reconnu partout dans le monde, a en effet signé une convention avec la Fédération cynologique internationale, dans laquelle il est dit que ce «World Dog Show» aura bien lieu en Suisse en 2023.

Les candidats étaient nombreux et les dossiers sérieux (le Danemark, l’Ukraine et la Pologne étaient notamment en lice). Cette année, la manifestation s’est tenue en Chine. En 2020, elle aura lieu en Espagne, à Madrid. Trois ans plus tard, donc, à Genève, capitale mondiale du chien de concours. Consécration.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.