200 fonctionnaires manifestent «contre l’austérité»

Budget 2017Une manifestation s'est tenue jeudi à l'appel du Cartel intersyndical devant le Grand Conseil.

Marc Simeth, le président du Cartel

Marc Simeth, le président du Cartel Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un peu plus de 200 personnes ont répondu jeudi à l’appel du Cartel intersyndical de la fonction publique à manifester «contre l’austérité et contre le budget 2017». Massées devant l’entrée de l’Hôtel de Ville à 16 h 30, elles ont copieusement sifflé certains députés à leur sortie de la séance du Grand Conseil, réuni pour débattre du budget 2017.

Si le rassemblement était un peu plus fourni que celui organisé il y a trois semaines, on reste à des années-lumière de la mobilisation de la fonction publique en fin d’année dernière. Sans doute parce que les motifs de manifester sont beaucoup moins clairs qu’en décembre 2015, comme l’a reconnu implicitement Marc Simeth, le président du Cartel.

Haro sur RIE III!

De fait, même si le projet de budget est loin de satisfaire le Cartel, il ne suffit pas à mobiliser les troupes. C’est bien davantage la troisième réforme de l’imposition des entreprises (RIE III) qui était la cible principale de cette manifestation. «Ce soir, nous préparons la lutte contre RIE III», a du reste lancé Marc Simeth lors de son discours devant l’Hôtel de Ville.

Créé: 15.12.2016, 18h56

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.