À 160 km/h, route de Meyrin, dans les années vingt

HistoireLe samedi 8 décembre, une exposition évoquera les courses automobiles de cette époque.

Un concurrent fonce sur une route de Meyrin très étroite.

Un concurrent fonce sur une route de Meyrin très étroite. Image: LDD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Cologny, Eau-Morte, Verbois, Grand-Saconnex, Meyrin et Sécheron ont accueilli des compétitions automobiles. Samedi 8 décembre, salle Antoine-Verchère, le Club philatélique de Meyrin exposera des photos, affiches, plans de circuits, documents rares et autres bricoles sur les courses automobiles et de motos qui se sont déroulées à Meyrin de 1923 à 1931.

Les coureurs s'élançaient du village direction Mategnin, le Bouchet et retour. On roulait à 160 km/h sur la route de Meyrin, alors très étroite. Pour les journaux de l'époque, il s'agit de l'événement sportif de l'année. Les Rochet-Schneider, Salmson, Alfa Romeo, Austin et Talbot s'affrontent sur un circuit de 9 kilomètres sous les yeux de 40 000 spectateurs.

Les courses de motos ont lieu le matin. Au volant de son bolide, François Durafour, garagiste à Versoix, remporte la victoire dans sa catégorie en 1923. Entre autres exploits, il s'était posé en avion sur le Dôme du Goûter au Mont-Blanc.

Lors de la dernière édition de ce Grand Prix de Genève, le pilote Czaykowsky, au cours d'un dépassement, mord le bas-côté de la piste et traverse une propriété privée. Trois blessés dont le propriétaire des lieux qui décède peu après. Le pilote est aussi grièvement blessé. Suite à ce drame, une polémique fait rage. Les habitants de Meyrin se plaignent aussi du bruit. L'aventure prend fin. Elle reprendra en 1946 sur le circuit des Nations jusqu'en 1950, où un bolide glissa sur une flaque d'huile avant de foncer dans la foule près du Reposoir, tuant plusieurs spectateurs.

Édition spéciale: les courses automobiles et motocycliste à Meyrin, salle Antoine-Verchère, 297 route de Meyrin (Village), samedi 8 décembre de 9 à 16 heures. Entrée gratuite.

(TDG)

Créé: 26.11.2018, 15h02

Articles en relation

Quand Fangio remportait le Grand Prix des Nations, à Genève, en 1950

Livre Dans un ouvrage étonnant, Jean Marie Santal relate le riche patrimoine du sport automobile dans notre canton. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Un ministre de l'Economie doit-il savoir parler anglais?
Plus...