14'000 personnes aux portes ouvertes de l'ONU

Genève Le temps d'une journée, le public a pu déambuler à loisir dans les couloirs du Palais des Nations. La Suisse était l'invitée d'honneur de cette édition.


Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Un peu plus de 14'000 personnes ont profité samedi des portes ouvertes de l'ONU, à Genève, pour explorer le Palais des Nations. La Suisse était invitée d'honneur de la manifestation. Elle a insisté sur les Objectifs du développement durable (ODD).

Importants travaux

«Nous avons reçu 14'162 visiteurs», a relevé Alessandra Vellucci, la directrice de l'information de l'ONU. Un nombre moins élevé qu'en 2015, où 20'000 personnes avaient pris part à la journée portes ouvertes. Mais c'était une édition exceptionnelle, qui avait été organisée dans le cadre des 70 ans de l'ONU, a noté la porte-parole.

Cette journée d'ouverture de l'ONU est probablement la dernière avant 2023 au moins. Le Palais des Nations va en effet faire l'objet d'importants travaux de rénovation. Le chantier s'est ouvert cet été. Des contraintes de sécurité ne vont plus permettre d'accueillir le grand public.

Genevois remerciés

La journée a été inaugurée par Michael Moller, le directeur des Nations unies à Genève. L'envoyé spécial de l'ONU pour la Syrie Staffan de Mistura était également présent, tenant à remercier les Genevois, a fait savoir Mme Vellucci. Ces portes ouvertes ont pour but de réduire la distance entre l'ONU et le canton du bout du lac.

La journée a coûté 400'000 francs, dont la moitié pour le dispositif de sécurité. Ces dépenses sont couvertes par la Confédération, le canton et la Ville de Genève. Plusieurs partenaires privés ont aussi mis la main à la poche. (ats/nxp)

Créé: 07.10.2017, 21h50

Articles en relation

Ouverture prolongée des commerces: bilan mitigé

Genève Les magasins genevois ont pu ouvrir jusqu'à 19h samedi à l'occasion de la saga des Géants, avec des succès variables selon les quartiers. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Harcèlement: la parole des femmes se libère
Plus...