Une billetterie «pire que celle de Paléo» et 2 millions à avancer

Visite du pape à GenèveLa messe du pape à Palexpo le 21 juin affiche complet. La totalité des 41 000 billets a été distribuée par le biais des paroisses, privilégier les entités catholiques répondait à une demande du Vatican.

La messe que doit donner le pape à Palexpo le 21 juin affiche complet.

La messe que doit donner le pape à Palexpo le 21 juin affiche complet. Image: REUTERS

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Il devait normalement rester des places pour ceux qui souhaitaient s’inscrire en «libre», sans passer par l’Église. Or, à l’ouverture de la billetterie sur le Net vendredi passé, un message: «La messe affiche complet.»

Une avalanche de réactions se déverse alors sur la page Facebook de l’événement. «Je me suis connecté à 5 h, en rafraîchissant la page toutes les 5 minutes!» «C’est scandaleux, pire que Paléo cette affaire…», «Le temps de demander un congé à l’école et de l’obtenir, on trouve porte close. Rien ne remplacera le concret plutôt que la radio ou la TV!» Face à ces réactions, l’Église catholique romaine de Genève (ECR), qui gère la billetterie, a fini par publier un mea culpa. «Nous avons mal évalué l’ampleur des inscriptions émanant des paroisses. […] Nous vous présentons nos sincères excuses […]. Notre organisation a montré ses limites.»

Que faire alors pour voir le pape? Pas grand-chose, à part allumer sa télévision… La messe sera en effet retransmise par la RTS. Un projet d’écran géant au parc Sarrasin, attenant à Palexpo, a un temps été évoqué, avant d’être biffé. L’évêque du diocèse de Lausanne, Genève et Fribourg (LGF), Mgr Charles Morerod, indique dans une note adressée au public «qu’un lieu pour la retransmission engendrerait inévitablement des frais très considérables, alors que nous ne savons pas comment couvrir les frais déjà engagés…» Quant à d’éventuelles retransmissions dans des églises, «je n’ai pas eu connaissance de telles initiatives à Genève pour l’instant, mais cela n’exclut pas que certaines paroisses décident d’organiser une diffusion de la messe», rapporte Silvana Bassetti, responsable de l’information à l’ECR. Quid de la fan zone de Plainpalais, avec son écran géant, son espace et sa sécurité, pour la messe avant le match? «C’est franchement une bonne idée! sourit Frédéric Hohl, exploitant avec sa société Nepsa. Et nous y aurions sérieusement réfléchi. Mais malheureusement, à 17 h, il y a déjà un match.»

La billetterie constituait un défi, le financement en représente encore un plus grand. Comme le relevait récemment la RTS, la venue du pape coûte quelque 2 millions au diocèse de LGF. «Les dépenses les plus importantes sont la logistique à Palexpo, la technique et surtout la sécurité, indique Jean-Baptiste Henry de Diesbach, économe diocésain. Imaginez: le trafic journalier moyen de l’aéroport est de 40 000 personnes. Nous allons en accueillir tout autant en quelques heures et avec les mêmes exigences de sécurité (rayons X, portiques, etc.)!»

Un coût important que le diocèse doit assumer seul car le Vatican ne délie pas sa bourse. «Ce n’est pas l’habitude, confie Jean-Baptiste Henry de Diesbach. Et la Suisse est réputée être un pays riche…» Alors le diocèse a lancé il y a quelques jours un appel aux dons. Et il vaudrait mieux qu’ils affluent «car le déficit ne doit pas dépasser 300 000 francs, sans quoi nous sommes en situation d’insolvabilité».

Pourquoi ne pas avoir tiré la sonnette d’alarme plus tôt? «Nous avons appris tard que le pape allait venir à Genève, la priorité a été de se concentrer sur les aspects organisationnels. Ensuite seulement nous avons pu nous atteler à chiffrer tout cela. Ce sont des chiffres extraordinaires. Mais à la hauteur de l’événement et de la joie que la venue du pape nous procure.» Et Mgr Morerod de conclure dans sa note: «Le fait de devoir à la fois demander de l’argent et refuser des personnes est certes fort délicat, mais je veux mettre l’accent sur un point positif: le problème vient du succès.» (TDG)

Créé: 08.06.2018, 20h59

Articles en relation

L'aéroport déconseille de prendre l'avion le 21 juin

Visite pontificale Le secteur sera saturé par la messe du pape à Palexpo. Laquelle ne sera finalement pas retransmise sur écran dans le parc voisin. Plus...

«La venue du pape sera un événement d’une ampleur inédite»

Visite Sa Sainteté sera à Genève le 21 juin. 40'000 visiteurs sont attendus, un défi hors norme en termes de mobilité et de sécurité. Plus...

La visite du pape se prépare en secret à Genève

Protocole Dans 64 jours, le pape François sera en visite à Genève. Discrètement, sa garde rapprochée a repéré les lieux cette semaine. Plus...

La rédaction sur Twitter

Restez informé et soyez à jour. Suivez-nous sur le site de microblogage

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.