Trois effets de l’affaire Adeline M. agitent les députés

GenèveLes députés ont débattu du secret médical, de la fin de La Pâquerette des Champs et reçu des informations sur l’enquête parlementaire.

Image: Laurent Guiraud

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

L’initiative de l’Association des médecins de Genève «Garantir le secret médical pour tous protège mieux la société» a effectué jeudi soir son premier tour de piste devant le Grand Conseil. Elle avait été lancée par les médecins, inquiets des conséquences d’un affaiblissement du secret médical en milieu carcéral. Ce dernier avait été décidé après la tragédie de La Pâquerette, survenue en septembre 2013.

Même si le secret médical n’a joué aucun rôle dans l’assassinat d’Adeline M., Pierre Maudet et le Conseil d’Etat ont voulu limiter le secret médical des thérapeutes dans le cadre de l’évaluation de la dangerosité de condamnés. Dans son rapport sur l’initiative, le gouvernement invite du reste le Grand Conseil à la rejeter, sans contre-projet.

On n’en est en réalité pas encore là. L’initiative a en effet été renvoyée pour étude à la Commission judiciaire et de la police. Les prises de parole ont tout de même permis de constater, comme attendu, un clivage très important entre la gauche et le reste du Grand Conseil.

Fin de La Pâquerette des Champs

Auparavant, le parlement a entendu de la bouche de son président, Jean-Marc Guinchard, les explications de la commission d’enquête parlementaire lancée sur la tragédie de La Pâquerette. Elles concernaient un nouveau report de la reddition du rapport très attendu sur les dysfonctionnements supposés de plusieurs services de l’Etat.

Enfin, une majorité de députés a pris acte de la fin des activités de La Pâquerette des Champs, petite cousine de La Pâquerette, en abrogeant la subvention qui lui était octroyée. Inquiets de l’absence de structures de réinsertion, le PS et Ensemble à Gauche ont refusé l’abrogation. Le conseiller d’Etat Pierre Maudet a tenté de les rassurer en expliquant attendre les résultats d’une étude pour le second semestre 2017.

(TDG)

Créé: 26.01.2017, 22h55

Articles en relation

Drame de La Pâquerette: l’enquête est encore reportée!

Meurtre d’Adeline M. La commission d’enquête parlementaire s’apprête à demander un quatrième délai. Gros malaise. Plus...

Le Grand Conseil veut réhabiliter les condamnés de 1932

Genève A l'exception du MCG et de l'UDC, les députés demandent aux Chambres fédérales d'amnistier Léon Nicole et consorts. Plus...

Genève votera sur les soins dentaires et le secret médical

Santé L'aboutissement de deux initiatives populaires cantonales a été validé par le Conseil d'Etat. Plus...

Les juges de Fabrice A. essuient un camouflet

Justice genevoise mise en cause Le Tribunal criminel qui a commencé à juger l’assassin d’Adeline M. en octobre est récusé ainsi que toutes ses décisions. Plus...

«Dans ce procès, les experts français ont été traités comme des charlatans!»

Meurtre d'Adeline M. Des acteurs de la justice genevoise réagissent à l'arrêt chaotique du procès de Fabrice A. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Donald à l'ONU
Plus...