Plastique à usage unique: dès 100 francs d'amende

GenèveLes produits plastiques à usage unique sont interdits dès le 1er janvier sur tout le territoire genevois. Les contrevenants devront payer au moins 100 francs.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante due aux résidus de plastique.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante due aux résidus de plastique. Image: Photo d'illustration/Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Dès le 1er janvier, les sacs plastiques gratuits aux caisses des enseignes genevoises sont interdits sur le territoire cantonal. Le Grand Conseil avait décidé à l'unanimité en mars dernier cette modification légale dont le but est de diminuer l'utilisation de sacs à usage unique.

Cette mesure est une première réponse à la pollution alarmante par les résidus de plastique. Les commerçants genevois ont été informés spécifiquement de l'entrée en vigueur de cette nouvelle loi qui vise à encourager l'utilisation de sacs réutilisables, a indiqué le canton dans un communiqué.

Amende minimale de 100 francs

La Ville de Genève n'est pas en reste. Dès le 1er janvier également, elle interdit les produits plastiques à usage unique (sachets, pailles, gobelets, assiettes ou couverts) pour les activités se déroulant sur son domaine public et soumises à autorisation. Les contrevenants s'exposeront à une amende d'un montant minimal de 100 francs.

Côté canton, la démarche s'inscrit dans la feuille de route 2018-2023 du Département du territoire qui vise la réduction de la production de déchets incinérables: -25% à l'horizon 2024. La lutte contre le gaspillage des plastiques revêtira également une importance particulière dans le plan cantonal de gestion des déchets 2019-2024 qui sera adopté par le Conseil d'Etat pendant le premier trimestre de l'an prochain. (ats/nxp)

Créé: 26.12.2019, 09h44

Articles en relation

La Ville bannit le plastique des terrasses genevoises

Ecologie Les restaurateurs notamment devront cesser d’utiliser des produits en plastique à usage unique. Chaque année, cinquante tonnes de déchets de ce type finiraient dans le lac. Plus...

Lutte contre le plastique: la Suisse pas au top

Environnement La Suisse produit encore trop de déchets urbains. Les eaux des lacs sont aussi fortement polluées par le plastique. Plus...

La majorité du bio est vendu dans du plastique

Suisse Chez les grands distributeurs, les aliments bio sont en grande partie emballés dans du plastique, au contraire des produits conventionnels. Plus...

Les produits en plastique à usage unique interdits

Environnement Un texte de l'Union européenne, qui doit encore être approuvé par le Parlement et Conseil de l'UE, veut réduire les déchets dans les océans. Plus...

Le plastique genevois peine à se recycler

Déchets Complexe, le recyclage de cette matière coûte cher et rapporte peu. Les spécialistes en gestion des déchets prônent plutôt une valorisation thermique par incinération. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Ouverture du forum de Davos
Plus...