Les Tunisiens de Suisse se rassemblent à Genève

Attaque de TunisDes dizaines de personnes se sont réunies à Genève samedi pour dénoncer l'attaque du musée du Bardo à Tunis.

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Près de 80 personnes se sont rassemblées ce samedi après-midi sous la pluie à Genève pour dénoncer l'attaque terroriste commise mercredi au musée du Bardo à Tunis. Drapés de drapeaux tunisiens, ils ont dit non à l'obscurantisme qui mène à ces actes barbares.

«Je suis Bardo. Vive la Tunisie», pouvait-on lire sur les pancartes des manifestants. Ils se sont réunis devant la poste du Mont-Blanc à l'appel de l'association des Tunisiennes et des Tunisiens de Suisse et de l'association Le Pont Genève qui développe des projets sociaux et culturels en Tunisie.

«Vive la Tunisie!»

«Nous restons déterminés à lutter contre le terrorisme. Ils ne nous font pas peur», a déclaré l'un des organisateurs face à la foule. Les manifestants ont exprimé leur solidarité envers les proches des victimes. Ils ont ensuite chanté l'hymne national tunisien. Ils se sont dispersés après avoir scandé «Vive la Tunisie!».

Les associations ont aussi appelé à soutenir la Tunisie dans cette période de transition démocratique. Elles ont encouragé les participants au Forum social mondial qui débute mardi à Tunis à ne pas renoncer à leur voyage. L'attaque revendiquée par le groupe Etat islamique (EI) a coûté la vie à 20 touristes étrangers et un Tunisien. (ats/nxp)

Créé: 21.03.2015, 16h35

Galerie photo

Les images de l'attaque au musée du Bardo à Tunis

Les images de l'attaque au musée du Bardo à Tunis Vingt-deux personnes dont 20 touristes ont été tués lors de l'attaque du musée du Bardo mercredi 18 mars à Tunis.

Articles en relation

«On ne peut pas mettre un surveillant derrière chaque visiteur!»

Terrorisme Les musées genevois n'envisagent pas de mesures de sécurité particulières suite à l'attentat au musée du Bardo à Tunis. Plus...

«La chimiothérapie sera longue pour guérir du cancer intégriste»

Nadia El-Fani La réalisatrice franco-tunisienne Nadia El-Fani est de passage à Genève, dans le cadre du Festival du film oriental qui diffuse deux de ses films. Sa réaction et son analyse suite aux tragiques événements de Tunis. Plus...

Les gardes étaient au café au moment de l'attaque de Tunis

Terrorisme Il semblerait que le jour de l'attentat, aucun garde ne se trouvait autour du parlement et du Musée du Bardo. Plus...

La Tunisie commémore son indépendance dans le deuil

Douloureux anniversaire Deux jours après l'attentat de Tunis, le président Béji Caïd Essebsi doit de nouveau s'adresser à la nation à l'occasion du 59e anniversaire de l'indépendance. Plus...

Tunis: un «crime contre l'humanité» pour le Hamas

Attentat meurtier Le Hamas a présenté ses condoléances «à la Tunisie, son peuple et ses dirigeants» et dénonce un «crime contre l'humanité et contre la Tunisie amie». Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.