Ils sont 16 à viser la Mairie de la Ville de Genève

PolitiqueL'Exécutif, qui sera presque entièrement renouvelé, aiguise les appétits. Les candidatures avaient jusqu'à aujourd'hui midi pour être déposées. Les listes finalisées seront connues jeudi.

Les listes, qui seront publiées jeudi, pourraient encore sensiblement changer.

Les listes, qui seront publiées jeudi, pourraient encore sensiblement changer. Image: DR

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils avaient jusqu'à ce lundi midi pour se lancer: aujourd'hui, seize candidats sont désormais officiellement en lice pour l'élection au Conseil administratif de la Ville de Genève. Sauf changement de dernière minute, neuf hommes et sept femmes briguent un poste au sein de cet Exécutif, qui sera presque entièrement renouvelé lors du scrutin du 15 mars prochain (premier tour). En effet, la socialiste Sandrine Salerno, la Verte Esther Alder, le PDC Guillaume Barazzone et Rémy Pagani, d'Ensemble à gauche, plient bagage.

Cette Mairie vidée de ses magistrats aiguise les appétits, et la gauche espère bien y rester majoritaire. Pour y parvenir, les Socialistes comptent sur le magistrat sortant Sami Kanaan et sur Christina Kitsos, élue au Délibératif et chargée des affaires migratoires au DIP. Le duo fera campagne avec la députée Verte Frédérique Perler, assistante sociale, et le conseiller municipal Alfonso Gomez, directeur adjoint du Conservatoire populaire de musique. À l'extrême gauche, on part désuni: le Parti du Travail propose Maria Pérez, conseillère municipale, comédienne et formatrice d'adultes. Opposé à une alliance avec cette formation, SolidaritéS lance l'avocat Pierre Bayenet.

À droite aussi, on veut profiter de ce grand ménage: pour conserver son siège, le PDC mise sur les conseillères municipales Marie Barbey-Chappuis, cheffe de cabinet de Serge Dal Busco, et Alia Chaker Mangeat, avocate fiscaliste. Mais celles-ci devront affronter la concurrence des Verts libéraux, représentés par Susanne Amsler (conseillère en gestion de risques et ex-candidate au Conseil des États). Ce n'est pas tout: leur ancien collègue de parti Luc Barthassat roule désormais pour le MCG, et se présente aux côtés du conseiller municipal Daniel Sormanni. Il faudra aussi compter avec le PLR Simon Brandt, toujours en course malgré sa récente mise en prévention pour violation du secret de fonction. L'UDC lancera de son côté Pascal Altenbach, employé de la Ville, et le député et chef d'entreprise Christo Ivanov.

Outre ces partis rompus aux élections, de plus petites formations sont également dans la course: le député Pascal Spuhler se lancera sous les couleurs du Parti populaire genevois (PPGE). Enfin, Sanja Duvnjak représentera la liste Egalité et équité, déjà présente lors des élections au Grand Conseil en 2018.

Plusieurs prétendants à la Mairie n'ont en revanche pas réussi à obtenir les cinquante signatures nécessaires pour valider leur dossier. À l'image de Yann Testa, président du Parti bourgeois démocratique (PBD). Un indépendant, l'entrepreneur Réginald Maître, attend encore la confirmation de sa candidature. Jusqu'ici habitant de Thônex, celui qui a récemment emménagé en Ville de Genève afin de faire campagne assure pourtant avoir récolté 87 signatures valables.

Les candidats aux Délibératifs et aux Exécutifs des 45 communes genevoises avaient depuis début novembre pour faire part de leurs velléités au Service des votations. La validité de leurs dossiers sera étudiée ces prochains jours. Les listes, qui seront publiées jeudi, pourraient donc encore sensiblement changer.

Créé: 06.01.2020, 18h37

Articles en relation

Un ancien MCG veut conquérir la Mairie

Ville de Genève Déçu de l'orientation du Mouvement citoyens genevois, le conseiller municipal Pascal Spuhler se lance dans la course à l'Exécutif en 2020. Sous la bannière du Parti populaire genevois. Plus...

Guy Mettan entre dans la course à la mairie de Genève

Politique municipale Le directeur du Club suisse de la presse et député genevois vise le Conseil administratif de la Ville de Genève. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Genève féminise ses panneaux de signalisation
Plus...