Cérémonie inédite aux HUG pour une naissance toute particulière

Événement La petite Elya a été sacrée 500 000e habitante du canton.

Les heureux parents d’Elya, Albert et Sarah Krespine.

Les heureux parents d’Elya, Albert et Sarah Krespine. Image: L. GUIRAUD

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Ils l’ont habillée avec un petit ensemble gris. Recevoir deux conseillers d’État en pyjama, ça ne se faisait pas. Elya Krespine est née jeudi, avec presque une dizaine de jours de retard. Bien lui en a pris: elle est devenue la 500 000 habitante du canton!

>> A lire, notre article en lien : Genève franchit le cap décisif des 500 000 habitants <<

Hier, Pierre Maudet, président du Conseil d’État, et Mauro Poggia, magistrat en charge de la Santé, lui ont rendu visite à la Maternité de l’Hôpital cantonal pour célébrer le passage au demi-million d’habitants dans le canton. Après une petite photo de groupe officielle, ils ont offert à Elya une boîte géante de crayons Caran d’Ache. «Une grande marque genevoise, souligne le président. Pour accompagner ses dessins d’enfant plus tard.» Et Mauro Poggia de glisser: «Vous lui direz bien que ce n’est pas pour les murs de l’appartement.» Sourires des parents, aux anges et un peu impressionnés. «Ce n’est pas rien de voir des conseillers d’État… On est extrêmement fiers!» confie le papa, Albert, 27 ans. Originaire du Maroc, il a fait ses études à Strasbourg avant de rencontrer Sarah, 25 ans. Après leur mariage, il l’a rejointe dans sa Genève natale il y a deux ans. Ils ont choisi le prénom sans connaître le sexe. «Nous sommes de confession juive et le prénom signifie «Dieu est mon Salut.» Les HUG les ont approchés après la naissance pour leur annoncer la nouvelle. «On était en train de donner le premier bain, raconte Sarah. C’est un beau souvenir, ça marque le coup encore plus!»

Ils auraient pu refuser ce «titre», et la médiatisation qui s’ensuit. Car le choix aurait pu se porter sur un autre bébé. Pierre Maudet confirme une part d’arbitraire. «Nous savions que nous aurions la confirmation que la barre des 500 000 serait atteinte durant la seconde quinzaine de juillet, nous avons donc choisi un jour dans cette période.» Pourquoi un bébé plutôt qu’un sans-papiers régularisé? Parce que la procédure se fait par blocs et qu’aucun n’était prévu pour la fin de juillet, répond le magistrat. Maura Poggia relève: «Et le nouveau-né dégage un symbole d’espoir, de croissance positive!»

Que représente ce palier du demi-million d’habitants? «La croissance n’est ni exceptionnelle ni exponentielle, c’est une chance pour notre canton et pour l’avenir de nos enfants», résume Pierre Maudet. Un palier qu’on franchit avec sérénité? «Oui. Les perspectives de croissance sont assumées et en bonne partie maîtrisées. Le CEVA est à bout touchant, 5000 logements sont en cours de construction – un record. Nous sommes confiants même si rien n’est acquis et que les défis sont nombreux.»

Créé: 30.07.2018, 19h53

Articles en relation

Genève franchit le cap décisif des 500 000 habitants

Événement En 22 ans, le canton a grandi de 100 000 âmes. Et la région dans son entier en compte désormais un million. Portrait chiffré d’une population qui connaît un étonnant brassage. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Le Conseil fédéral contre l'interdiction totale de la pub pour le tabac
Plus...