Passer au contenu principal

Hockey sur glaceGenève s’incline aux tirs aux buts face à Zurich

Genevois et Zurichois ont livré un match de haut niveau vendredi aux Vernets. Zurich a eu le dernier mot.

Tout juste de retour de quarantaine, les ZSC Lions n’ont en tout cas pas paru hors de forme. C’est même tout le contraire qui s’est produit vendredi à Genève. La troupe de l’entraîneur champion du monde suédois Rikard Grönborg a mis GE Servette sous pression dès les premiers coups de patin et a laissé une forte impression.

Les Zurichois ont profité d’une supériorité numérique, la première de la soirée, pour ouvrir la marque grâce à Fredrik Pettersson, auteur d’une reprise directe fulgurante (4e, 0-1). Les Lions ont ensuite doublé la mise consécutivement à un envoi du défenseur Phil Baltisberger (13e, 0-2).

Genève s’accroche

Le premier but genevois est tombé tardivement, mais il a eu l’effet d’un déclic: le Canadien Eric Fehr, d’un tir anodin en pivot, a finalement réussi à déjouer le gardien Lukas Flüeler (48e, 1-2). Puis c’est un lancer direct de Damien Riat, servi par Joël Vermin depuis derrière la cage, qui n’a laissé aucune chance au gardien zurichois (54e, 2-2).

Douze secondes folles

Chris Baltisberger, à 118 secondes de la fin du match, a inscrit le 2-3 en faveur des ZSC Lions (59e). Les Zurichois tenaient leur victoire, mais seulement douze secondes plus tard, Linus Omark parvenait à égaliser avec l’aide du gardien Flüeler, auteur au passage d’un invraisemblable raté (59e, 3-3).

Les deux équipes se sont départagées lors de l’épreuve des tirs au but: Zurich a eu le dernier mot grâce au Suédois Pettersson, qui a converti avec la manière ses deux tentatives.

Samedi, GE Servette se déplace à Ambri avant de reprendre la route pour le Tessin mardi, à Lugano cette fois-ci.