Passer au contenu principal

Hockey sur glaceGenève-Servette arrache un point au courage

Face à une équipe de Zoug ahurissante, les Aigles ont arraché la prolongation pour finalement s’incliner. C’est presque un exploit.

Linus Omark tente de déjouer la défense zougoise.
Linus Omark tente de déjouer la défense zougoise.
Eric Lafargue

Genève a été archi-dominé durant une très grande partie du match. Pourtant, les Aigles ont trouvé le moyen de mener 2-1 après 24 minutes de jeu. Simon Le Coultre (16e, 1-1) et Noah Rod (24e, 2-1) avaient répondu à l’ouverture du score de Jan Kovar.

En deux minutes, les Zougois ont inversé la tendance, en toute logique. Dario Simion (31e, 2-2) et Yannick-Lennart Albrecht (32e, 2-3) ont trompé un excellent Gauthier Descloux. Malgré ces trois buts encaissés en deux périodes, le gardien de Genève a été plus que précieux.

En fin de tiers-temps intermédiaire, les Aigles ont trouvé un moyen de revenir à la hauteur des joueurs de Suisse centrale. Sur un tir mal ajusté d’Arnaud Jacquemet, Tyler Moy a dévié le puck au bon endroit… de la cuisse (39e, 3-3). L’ailier avait déjà inscrit un but contre Zurich de la jambe.

Les miracles de Descloux

Lors de l’ultime période, les deux équipes sont quelque peu revenues à la raison et les défenses ont pris le pas sur les attaques. Mieux, les Grenat se sont même créé les meilleures occasions de reprendre l’avantage.

En infériorité numérique, les hommes de Pat Emond sont passés proche de tout perdre sur un essai de Sven Senteler qui a terminé sa course sur le montant (54e). Lors de la dernière minute, Gauthier Descloux a encore réalisé deux miracles pour arracher la prolongation.

Lors de la prolongation, Lino Martschini a finalement permis aux Zougois de remporter deux points en échappée. Le lutin du EVZ a bénéficié d’une ouverture parfaite pour se présenter seul face au but grenat et allumer l’intérieur du poteau. Imparable.