Passer au contenu principal

Accord de compensationGenève reversera 315 millions de francs à la France

Chaque année, le canton rétribue les collectivités frontalières (l’Ain et la Haute-Savoie) à titre de compensation pour les charges qu’elles assument. Cette manne correspond à 3,5% de la masse salariale brute des travailleurs frontaliers.

Photo Lucien FORTUNATI
Photo Lucien FORTUNATI
TDG

Le montant que reversera Genève aux collectivités locales françaises de l’Ain et de la Haute-Savoie est désormais connu: ce sera quelque 315 millions de francs pour l’exercice 2020, a communiqué ce mercredi le Conseil d'État. Une somme qui correspond à un prélèvement de 3,5% de la masse salariale brute des travailleurs frontaliers exerçant dans le canton.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.