Passer au contenu principal

Mobilité du déconfinementTemporaires, les pistes cyclables vont s’enraciner

Hormis des correctifs et l’abolition des mesures prises au cœur de la rue du 31-Décembre, la plupart des itinéraires provisoires sont voués à survivre.

Genève, 12 mai 2020. Avenue du Mail, Plainpalais. De nouvelles bandes cyclables ont été aménagées en ville de Genève.
Genève, 12 mai 2020. Avenue du Mail, Plainpalais. De nouvelles bandes cyclables ont été aménagées en ville de Genève.
Laurent Guiraud

Ces bandes cyclables, elles ont fait couler beaucoup de peinture, causé des logorrhées rageuses ou moqueuses sur les réseaux sociaux et sont la cible d’une manifestation convoquée vendredi prochain par l’ancien ministre des Transports. Mais il faudra sans doute s’y faire: pour la plus grande joie de leurs utilisateurs, les aménagements tracés dès la mi-mai sur 7 kilomètres de chaussées en ville sont, pour la plupart, appelés à perdurer. Avec des configurations variables et sans exclure un suivi et des ajustements ultérieurs, le Canton et la Ville – comme ils l’ont annoncé ce vendredi – sont déterminés à conserver presque tous les parcours instaurés sur fond de crise sanitaire et liés à des arrêtés provisoires limités à soixante jours, lesquels sont pour l’heure reconduits.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.