Passer au contenu principal

Plein airGenève n’est pas Madrid: la neige de mardi s’est retirée avant la nuit

Certains annonçaient un assaut de l’hiver localement marqué. Le flocon était doux, fondant et rare.

Un front de Vieille-Ville transformé en décor de cinéma par la fine couche de neige tombée mardi après-midi.
Un front de Vieille-Ville transformé en décor de cinéma par la fine couche de neige tombée mardi après-midi.
Magali Girardin

Il fallait le dire vite – «Oh! la belle neige…» –, se montrer à l’heure du premier flocon et ne pas oublier d’emporter avec soi le parapluie, car l’épisode neigeux de mardi après-midi fut d’une brièveté toute genevoise. Une couche anecdotique, un concentré d’hiver entre chien et loup, mais suffisant pour voir apparaître dans les parcs quelques-unes de ces sculptures éphémères flanquées de leur nez en carotte.

Champel et les Charmilles ont fêté leurs bonshommes de neige juste avant la nuit. Ils ont depuis fondu, la tête inclinée ne résistant pas au radoucissement de la température. Ce rapide changement de température a fait le jeu de la voirie, la pluie a douché les trottoirs, effaçant ces grumeaux moches et glissants, même si, du centre vers la périphérie, notamment le long des pistes cyclables filant en direction de Meyrin ou de Bernex, le revêtement restait assez piégeux mercredi en début de matinée.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.