Passer au contenu principal

SociétéGénération Z, génération scoumoune

Ils ont entre 15 et 25 ans, un moment charnière de leur vie où le doute est normal. Sauf qu’entre le terrorisme, la crise économique, le réchauffement climatique et le Covid, ils n’ont cessé d’évoluer dans un environnement anxiogène.

L’urgence face au changement climatique est pour les 18-25 ans l’enjeu actuel le plus brûlant, selon une vaste enquête d’Amnesty International. Les jeunes se sont mobilisés en masse notamment lors des grèves du climat, menées à travers le monde.
L’urgence face au changement climatique est pour les 18-25 ans l’enjeu actuel le plus brûlant, selon une vaste enquête d’Amnesty International. Les jeunes se sont mobilisés en masse notamment lors des grèves du climat, menées à travers le monde.
Keystone

«C’est est pas évident de se projeter dans le futur quand on entend sans arrêt que le monde va mal. Mais on peut pas y penser tout le temps, sinon qu'est-ce qu’on ferait de notre vie?» Comme Élodie, 17 ans, ils sont nés après 1995, ont entre 15 et 25 ans, et appartiennent à ce que l’on appelle la génération Z. Durant leur courte existence, ils ont connu le terrorisme, la crise des subprimes, la menace du réchauffement climatique et aujourd’hui une pandémie accompagnée d’un nouveau cataclysme économique.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.