Passer au contenu principal

La situation sanitaire se dégradeGénéralisation du port du masque en Haute-Savoie

Le préfet du département voisin de Genève a pris un arrêté pour imposer le port du masque aux abords des établissements scolaires, des gares, dans les parkings d’hypermarchés, sur les marchés et dans les réunions de plus dix personnes.

Le préfet de Haut-Savoie a étendu l’obligation de port du masque dès ce mercredi sur l’ensemble du département.
Le préfet de Haut-Savoie a étendu l’obligation de port du masque dès ce mercredi sur l’ensemble du département.
KEYSTONE

Le préfet de la Haute-Savoie Alain Espinasse a pris un arrêté préfectoral mercredi afin de freiner la propagation galopante du virus dans le département. À compter de ce mercredi 14 octobre et jusqu’au 30 octobre, le port du masque devient obligatoire dans l’ensemble du département de la Haute-Savoie, pour toute personne de 11 ans et plus dans un certain nombre de lieux détaillés dans un communiqué diffusé ce mercredi.

Sont concernés les abords dans un périmètre de 50 mètres des établissements scolaires (premier et second degré) et d’enseignement supérieur pendant les horaires de fonctionnement de ces établissements; les abords dans un périmètre de 50 mètres des gares de transport terrestre, ferroviaire et lacustre, pendant les horaires de fonctionnement; les parcs de stationnement des centres commerciaux et hypermarchés et aux abords de ces établissements dans un périmètre de 50 mètres, durant les horaires d’ouverture.

Par ailleurs, le port du masque reste obligatoire pour toute personne de plus de 11 ans pour les rassemblements, réunions ou activités mettant en présence de manière simultanée plus de dix personnes sur la voie publique ou dans un lieu ouvert au public, pour lesquels les organisateurs sont soumis à l’obligation de déclaration, à l’exception des pratiques d’activité sportive; pour les marchés publics de plein air, brocantes et vide-greniers. L’obligation de port du masque n’est pas applicable aux personnes en situation de handicap munies d’un certificat médical justifiant de cette dérogation, et qui mettent en œuvre les mesures sanitaires de nature à prévenir la propagation du virus.

Ainsi, au regard de la propagation très rapide du virus Covid-19, à laquelle la Haute-Savoie fait désormais face, les comportements individuels sont responsables de la situation collective. «Maîtriser le risque pour soi, c’est maîtriser le risque collectif. Se protéger, c’est protéger les autres», conclut le communiqué.

33 commentaires
    Maurice

    Ces dernières 24h. Il y a eu le même nombre de décès, en France et en Italie...oui, Italie, qu’on disait tout à coup su vertueuse... normal avec la rentrée scolaire. D’ailleurs en Campanie (sud) les écoles referment dès lundi....