Passer au contenu principal

BangladeshFunérailles gigantesques pour un islamiste controversé

Le chef islamiste controversé Allama Shah Ahmad Shafi, fondateur du groupe Hefazat-e-Islam, est décédé vendredi à Dacca, la capitale du Bangladesh.

Près de 150’000 personnes étaient présents samedi à Chittagong.
Près de 150’000 personnes étaient présents samedi à Chittagong.
AFP

Quelque 150’000 Bangladais ont assisté samedi à Chittagong aux funérailles du chef islamiste controversé Allama Shah Ahmad Shafi, fondateur du groupe Hefazat-e-Islam, selon la police. L’homme prônait notamment l’exécution des blogueurs athées.

Allama Shah Ahmad Shafi, dont on pense qu’il était plus que centenaire, est décédé vendredi dans la capitale, Dacca, au lendemain d’une révolte impliquant des milliers d’étudiants de la madrasa, dont il était le responsable depuis 30 ans. Il avait été contraint à la démission.

90% des Bangladais sont musulmans

En mai 2013, Allama Shah Ahmad Shafi avait mobilisé des dizaines de milliers de manifestants exigeant que l’on exécute des blogueurs athées et que l’on adopte des lois châtiant le blasphème. Une cinquantaine de personnes avaient été tuées dans les affrontements avec la police.

Sheikh Hasina, premier ministre du Bangladesh, a salué samedi le rôle de Allama Shah Ahmad Shafi dans la récente expansion des écoles coraniques dans le pays. La population du Bangladesh – 160 millions d’habitants – est à 90% musulmane.

ATS/NXP