Passer au contenu principal

États-UnisFroid au Texas: après les plombs, les responsables sautent

La patronne du réseau électrique du Texas, ainsi que quatre autres responsables, ont démissionné de leur poste dans le sillage de la paralysie catastrophique de l’alimentation en courant causée par une chute des températures dans l’État.

Image d’illustration.
Image d’illustration.
AFP

Le départ de Sally Talberg, à la tête de l’Electric Reliability Council of Texas (Ercot), a été confirmé par un communiqué des autorités du grand État du Sud, connu pour être le poumon énergétique des États-Unis.

Des millions de Texans ont été privés d’électricité et d’eau potable la semaine dernière lorsque leur État habitué à des températures plus douces a soudainement été frappé par une vague de froid polaire.

Cet épisode climatique extrême, qui a fait des ravages à travers le sud et le centre des États-Unis, a coûté la vie à au moins 70 personnes, selon les médias américains.

Face au retentissant scandale -comment le Texas, premier producteur de pétrole et de gaz naturel du pays, pouvait-il se retrouver plongé dans une telle crise ?-- le gouverneur de l’État avait lui même appelé à la démission les dirigeants de l’Ercot. «Tandis que les Texans avaient cruellement besoin d’électricité, Ercot a failli dans sa mission», avait résumé Greg Abbott.

AFP