Passer au contenu principal

Nouvelle saison musicaleFratres fait entendre le frottement des cordes

L’ensemble de musique ancienne propose quatre concerts à Lausanne pour marquer ses 10 ans et un nouvel envol.

 L’Ensemble Fratres de Lausanne célèbre 10 ans d’activité au service de la musique classique sur instruments d’époque.
L’Ensemble Fratres de Lausanne célèbre 10 ans d’activité au service de la musique classique sur instruments d’époque.
DR

Bravant tous les pronostics d’une vie culturelle sinistrée, l’Ensemble Fratres ose lancer une nouvelle saison de musique de chambre à Lausanne, qui aurait dû démarrer en avril. Sur les cinq concerts envisagés initialement, quatre sont heureusement maintenus. Le premier rendez-vous, ce samedi 12 septembre à l’église Saint-Laurent, déroule le fil rouge de l’orientalisme à travers le prisme occidental, depuis la «Marche pour la cérémonie des Turcs» de Lully (1676) jusqu’à la suite «Aladdin» de Nielsen (1919), sans oublier «Le Grand Mogol» de Vivaldi.

Au début des années 2000, Fratres était un quatuor à cordes, mais depuis dix ans qu’il est devenu un ensemble à géométrie variable, il s’est principalement fait connaître comme un accompagnateur de choix pour les chœurs de la région. Mais Fratres a ressenti l’envie de se mettre en avant comme ensemble autonome, centré sur sa maîtrise des instruments d’époque des périodes classique et romantique. «Il y a davantage de spécialistes des musiques plus anciennes, fait remarquer Laurent Galliano, altiste de l’ensemble. Nous avons envie de redonner une image plus festive et colorée de ce répertoire.»

En champions de l’articulation, les musiciens aiment faire ressortir la matérialité du son, frottements, chuintements et chuchotis. Ce sera le cas pour les prochains concerts de la série, avec les quintettes de Boccherini le sa 3 octobre et ceux de Mozart le sa 31 octobre. La saison Fratres se conclura le 5 décembre autour de Bach et Vivaldi.

Lausanne, église Saint-Laurent.
Sa 12 septembre, 3 et 31 octobre (18 h 30).
Lausanne, Opéra de Lausanne.
Sa 5 décembre (18 h 30).
www.fratres.ch