Passer au contenu principal

Risques sanitairesFaut-il dénoncer son voisin qui ne fait pas la quarantaine?

La Suisse s’apprête à mettre sur liste noire une douzaine de pays supplémentaires. Voici les pays visés et les contrôles prévus.

L’aéroport de Genève le 15 juin 2020.
Voyages parfois risqués.
L’aéroport de Genève le 15 juin 2020.
Laurent Guiraud/Tamedia

La Suisse va étendre sa «liste noire» des pays à risque. Actuellement, elle comprend 29 pays, dont les États-Unis, la Russie, l’Argentine, la Suède, Israël, le Kosovo et la Serbie. Tout voyageur qui s’y rend doit obligatoirement se mettre en quarantaine pendant dix jours à son retour en Suisse. Comme l’a confirmé vendredi Patrick Mathys, le chef de la cellule de crise à l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), cette liste va bientôt s’allonger d’une «douzaine» d’autres pays.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.