Un artisan tué par arme à feu près de Grenoble

France Vendredi matin, un trentenaire a été abattu dans le petit village de Saint-Ismier, en Isère. Une enquête est en cours.

L'alerte a été donnée par une riveraine.

L'alerte a été donnée par une riveraine. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un artisan-plaquiste de 30 ans a été tué par balle vendredi matin dans le village cossu de Saint-Ismier (Isère), près de Grenoble. L'homme, habitant dans les environs, a été retrouvé mort à 07h20 dans une rue tranquille remontant le long d'un torrent à sec, par une riveraine qui a donné l'alerte.

«Il a été tué par une arme à feu. L'autopsie permettra de le confirmer», a dit le procureur de la République Eric Vaillant, confirmant des informations de médias locaux. L'enquête a été confiée à la section de recherche de la gendarmerie et à la compagnie de Meylan. (ats/nxp)

Créé: 14.02.2020, 18h37

Dossiers

Articles en relation

Un policier confesse un meurtre puis se suicide

France Dans une lettre rédigée avant de mettre fin à ses jours, un agent municipal reconnait avoir tué un septuagénaire fin janvier en Seine-Saint-Denis. Plus...

Une retraitée décapitée, son fils soupçonné

Lyon Meurtre sordide à Lyon: le corps d'une septuagénaire a été découvert dans une maison. Son fils, schizophrène, a été interpellé. Plus...

Un père avoue le meurtre de sa fille de 7 ans

France Un individu s'est rendu à la gendarmerie d'Ingersheim pour confesser avoir tué sa fille dans un «coup de folie», après être allé la chercher à l'école. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...