Nouvel accident mortel de base jump

Lauterbrunnen (BE)Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de la mort d'un base jumper de 33 ans, survenue mardi.

Le site de Lauterbrunnen (BE) est régulièrement le théâtre d'accidents mortels de base jump.

Le site de Lauterbrunnen (BE) est régulièrement le théâtre d'accidents mortels de base jump. Image: Keystone

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur?

Le site de sports extrêmes de Lauterbrunnen, dans l'Oberland bernois, est une nouvelle fois endeuillé. Un base jumper vénézuélien, âgé de 33 ans, s'y est tué mardi à midi.

Selon les éléments actuels, l'homme s'est rendu seul à la base de départ Via Ferrata. Après s'être élancé peu après midi avec une combinaison ailée de type wingsuit, le Vénézuélien a percuté le sol dans la zone d'atterrissage de Lengwald dans la région de Stechelberg. Il a été tué sur le coup.

Les premiers secours alertés par des témoins de l'accident n'ont pu que constater le décès. Une enquête a été ouverte par la police cantonale bernoise pour déterminer les circonstances exactes de l'accident, a indiqué cette dernière dans un communiqué mercredi. (ats/nxp)

Créé: 10.01.2018, 17h45

Articles en relation

Un base jumper russe se tue à Lauterbrunnen

Canton de Berne Un jeune homme en wingsuit a été victime d'un grave accident, jeudi dans les alpes bernoises. Plus...

Un base jumper fait une chute mortelle

Canton de Berne Un jeune Suisse de 25 ans est décédé après s'être jeté dans le vide samedi dans la commune du Lauterbrunnen (BE). Plus...

Un basejumper sauvé de nuit à Lauterbrunnen

Canton de Berne Deux hélicoptères, des équipes de secours et trois médecins ont dû être déployés pour dégager le malheureux de sa position. Plus...

Un homme en wingsuit perd la vie

Lauterbrunnen (BE) Un homme est décédé au Lauterbrunnen (BE) vendredi après-midi suite à un accident de wingsuit. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

Arrestations dans l'affaire des cinq femmes tabassées
Plus...