Il abat sa femme d'un coup de fusil et se suicide

121e féminicide en France Un homme de 83 ans a tué son épouse de 80 ans le 7 décembre à Grenoble. Plus de 120 meurtres de femmes ont été recensés dans l'Hexagone en 2019.

Face à la persistance des violences et meurtres à l'encontre des femmes en France, le gouvernement français a pris des mesures.

Face à la persistance des violences et meurtres à l'encontre des femmes en France, le gouvernement français a pris des mesures. Image: AFP

Signaler une erreur

Vous voulez communiquer un renseignement ou vous avez repéré une erreur ?

Un octogénaire a tué sa femme avec un fusil avant de retourner l'arme contre lui à Voreppe (Isère), a-t-on appris samedi de source proche du dossier, portant le nombre de féminicides de cette année au niveau de celui de l'an dernier.

Autant qu'en 2018

La victime, âgée de 80 ans et qui avait la maladie d'Alzheimer, a été abattue le 7 décembre par son mari de 83 ans à leur domicile, a ajouté la même source.

Au moins 121 féminicides (meurtres de femmes par conjoint ou ex conjoint) ont été recensés depuis le début de l'année, selon un décompte de l'AFP, soit autant que celui enregistré par le ministère de l'Intérieur pour l'année 2018.

Ce total pourrait augmenter d'ici à la fin décembre avec de nouveaux cas, et d'autres antérieurs car une dizaine d'affaires sont encore trop récentes et/ou complexes pour être comptabilisées comme féminicides à ce stade de l'enquête, selon les autorités interrogées par l'AFP.

Tous les trois jours

En moyenne en France, une femme est tuée par son conjoint ou ex tous les trois jours, et ce malgré l'adoption régulière de mesures législatives pour faire baisser les violences conjugales (plus de 210'000 femmes victimes chaque année selon les autorités), dont les féminicides sont le stade ultime.

Face à la persistance de ces violences et meurtres, et sous la pression des collectifs de proches de victimes qui ont multiplié cette année les manifestations et témoignages publics, le gouvernement a lancé en septembre dernier un «Grenelle des violences conjugales».

Séries de mesures

Cette consultation a débouché fin novembre sur l'annonce de nouvelles mesures, dont une plus grande prise en charge psychologique des agresseurs pour éviter la récidive des violences, l'introduction dans le code pénal du concept d'«emprise psychologique», et un aménagement du secret médical pour permettre aux professionnels de santé de signaler plus facilement les «cas d'urgence absolue».

L'AFP a établi ce décompte des féminicides en mobilisant ces six derniers mois ses journalistes à travers la France pour étudier en détail auprès des autorités (police, gendarmerie, parquets...) les cas présumés, à partir du recensement du collectif «Féminicides par conjoint ou ex».

(afp/nxp)

Créé: 14.12.2019, 18h36

Dossiers

Articles en relation

«J'en avais marre qu'elle crie, je lui ai mis un coup»

Féminicide en France La Cour d'appel de Besançon a alourdi mercredi la peine d'un chauffeur routier qui avait tué sa femme avant de dissimuler son corps dans une forêt. Plus...

Prison à vie pour l'auteur d'un féminicide

Turquie Un homme jugé pour avoir poignardé à mort son ex-femme dans un café, sous les yeux de leur fille de 10 ans, a été condamné à la perpétuité. Plus...

Coup d'éclat des Femen à Paris: «Stop féminicide!»

France Près de 60 Femen ont investi la cour du Palais-Royal pour rendre hommage aux 60 femmes assassinées depuis le début de l'année en France. Plus...

Il aurait tué sa femme avant de se suicider

France Les enquêteurs suspectent un féminicide après la découverte d'un couple d'une soixantaine d'années tué par balles. Plus...

Publier un nouveau commentaire

Nous vous invitons ici à donner votre point de vue, vos informations, vos arguments. Nous vous prions d’utiliser votre nom complet, la discussion est plus authentique ainsi. Vous pouvez vous connecter via Facebook ou créer un compte utilisateur, selon votre choix. Les fausses identités seront bannies. Nous refusons les messages haineux, diffamatoires, racistes ou xénophobes, les menaces, incitations à la violence ou autres injures. Merci de garder un ton respectueux et de penser que de nombreuses personnes vous lisent.
La rédaction

Caractères restants:

J'ai lu et j'accepte la Charte des commentaires.

No connection to facebook possible. Please try again. There was a problem while transmitting your comment. Please try again.

Caricatures

La fin des rentes à vie des conseillers d'Etat est proche
Plus...