Passer au contenu principal

Ateliers gourmands en ligneFaire fondre les coeurs chez soi

Préparer des chocolats avec les conseils d’une des stars du domaine en direct, c’est ce que propose Cailler. On a testé.

On confectionne des coeurs chocolatés tous en choeur  grâce aux conseils de professionnels.
On confectionne des coeurs chocolatés tous en choeur grâce aux conseils de professionnels.
24heures/Odile Meylan
Grâce au kit reçu par la poste, on est parfaitement parés pour réussir.
Grâce au kit reçu par la poste, on est parfaitement parés pour réussir.
24heures/Odile Meylan
Nickels! Il ne reste plus qu’à dévo… décorer!
Nickels! Il ne reste plus qu’à dévo… décorer!
24heures/Odile Meylan
1 / 9

Faire fondre les cœurs. Au propre comme au figuré. C’est ce que vise Cailler avec cette offre réinventée, Covid-19 oblige. En effet, les ateliers chocolat connaissent en temps normal un énorme succès à l’espace de Broc. Dans une supercuisine vitrée, on fait des merveilles grâce aux conseils avisés des spécialistes maison tout en se léchant les doigts et les babines. Mais le virus a suspendu ces activités prisées par les groupes, notamment à l’occasion des anniversaires, et Cailler a décidé de les réinventer.

Depuis peu, il est donc désormais de participer à ces ateliers en ligne, sur la plateforme Zoom (on reçoit une invitation directe par mail, c’est hypersimple). L’idée n’est pas seulement de saliver, mais bien de partager. Partager le savoir-faire des chocolatiers, mais aussi partager un moment particulier, même à distance, avec ceux qu’on aime. On peut donc choisir d’offrir un atelier à mamie tout en s’y inscrivant aussi et donc avoir vraiment l’impression de cuisiner à ses côtés.

En famille ou entre collègues

L’entreprise propose également de privatiser un atelier à partir de sept participants pour, pourquoi pas? une activité de bureau de fin d’année entre collègues puisque le traditionnel apéro n’est plus imaginable…

Pour 37francs (l’atelier le plus facile qui dure une heure) ou 77francs (pour 2h30, avec une démonstration de tempérage du chocolat pendant que nos créations refroidissent au frigo), on s’offre un kit (lire encadré) et l’assistance experte des chocolatiers professionnels que sont Géraldine Müller Maras (championne du monde), Thomas Mair, Antonio Di Capua ou encore Patrick Schneider.

«Rien de tel qu’un test réel à la maison, donc avec ses propres ustensiles, son four unique et… ses deux mains gauches! «

Rien de tel qu’un test réel à la maison, donc avec ses propres ustensiles, son four unique et… ses deux mains gauches! Le plus difficile reste de trouver le bon endroit pour l’ordinateur afin non seulement de pouvoir voir ce qu’il s’y passe, mais de réussir à montrer à l’expert l’avancée des travaux…

Rythme détendu

Présentation, contrôle des ingrédients lors de la mise en place, observation du travail de chacun (plaisir à guigner dans les cuisines les uns des autres!)… on ne voit pas le temps passer.

On a beaucoup apprécié la clarté des explications, le rythme détendu qui oblige à respecter les différentes étapes — comme une fonte lente du chocolat ou le préchauffage du four — et le fait de se sentir entouré de novices qui osent poser toutes les questions.

«La cuisson et la dégustation se font «dans l’intimité»»

On a ressenti un réel moment de complicité quand Géraldine Müller Maras nous soufflait quelques petits trucs et astuces, comme au moment du maniement délicat de la poche à douille ou de la préparation des moules en silicone, qui finissent par faire toute la différence. La cuisson et la dégustation se font «dans l’intimité». Nos cœurs étaient parfaits, faciles à démouler et gourmands avec un intérieur coulant à souhait. Ils ont d’ailleurs tous disparu bien avant de pouvoir mettre à profit les démonstrations des diverses présentations possibles!

Des conseils qui sont aussi avisés que précieux, puisqu’on a essayé de refaire la recette des «cœurs moelleux» une seconde fois et… ils étaient plus coulants que moelleux et ne ressemblaient pas du tout à des cœurs! La faute à un bain-marie mal exécuté et un manque de patience au moment de faire fondre le chocolat. Toute une science!