Passer au contenu principal

Deuxième vague Covid en FranceFace à la pénurie d’infirmiers, les hôpitaux sont déjà débordés

Les services de soins intensifs sont sous pression, alors que les capacités en réanimation n’ont pas augmenté depuis mars. Les soignants sont en colère.

Emmanuel Macron lors de sa visite à l’hôpital Rothschild, mardi, où il a affirmé que les moyens n’étaient pas un problème et que tout était question d’organisation.
Emmanuel Macron lors de sa visite à l’hôpital Rothschild, mardi, où il a affirmé que les moyens n’étaient pas un problème et que tout était question d’organisation.
AFP

Depuis quelques jours, la situation des hôpitaux français est à nouveau sous tension. Mercredi, l’Agence régionale de santé d’Ile-de-France a déclenché le «plan blanc» en raison d’une «pression sur les lits de réanimation» qui sont déjà occupés à 41% par des patients Covid. Conséquence: les vacances du personnel soignant sont supprimées et les interventions chirurgicales déprogrammées… Des projections de l’Institut Pasteur montrent que si la progression ne fléchit pas, les cas Covid pourraient occuper la totalité des lits de réanimation avant la fin du mois dans le Grand Paris ou les Hauts-de-France.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.