Passer au contenu principal

Les stars du stand up paddle traversent le Léman pour la première fois

Samedi a eu lieu la cinquième étape du SUP Eurotour, durant laquelle 80 athlètes ont rallié Thonon-les-Bains depuis Vidy.

Les concurrents se sont élancés depuis Vidy.
Les concurrents se sont élancés depuis Vidy.
Vanessa Cardoso

Les quais de Vidy étaient semés de planches de paddle qui attendaient de glisser sur l’eau, samedi, tandis que leurs propriétaires se préparaient au départ de la toute première traversée du Léman en compétition officielle de stand up paddle. Le rendez-vous était important pour les 80 concourants, puisqu’il s’agissait de la cinquième étape du SUP (stand up paddle) Eurotour 2017, qui se déroule à-travers huit pays durant six semaines. Cette étape franco-suisse organisée par Whats Up Events en collaboration avec le Vidy Wind Club et le Nautic’All Sports de Thonon-les-Bains a réuni la crème des coureurs suisses, ainsi que des athlètes venus de toute l’Europe, mais aussi des Etats Unis ou encore de Nouvelle Zélande, tous prêts à rallier Thonon depuis Lausanne.

Parmi les 80 rameurs et rameuses, dont 70% d’hommes, se trouvaient de nombreuses stars de la discipline. Alain Luck, champion suisse, a notamment posé avec de jeunes admirateurs, eux aussi adeptes de ce sport en pleine expansion et en passe de devenir peut-être une discipline reconnue aux Jeux olympiques de 2024.

60% de pros

Dix minutes avant le départ, les participants se sont levés sur leurs paddles. Ils n’en sont descendus qu’à Thonon-les-Bains, lieu d’arrivée de cette étape de l’Eurotour, où plusieurs milliers de personnes célébraient la Fête du nautisme. «Le paddle est particulièrement attrayant parce que c’est très facile. Par contre, cette traversée fait presque vingt kilomètres, donc même si le lac est calme, c’est une course compliquée. Ici, 60% des participants sont des professionnels», a expliqué Belard Diaz, manager de l’Eurotour et ancien professionnel du paddle.

Au terme d’une épreuve d’une heure trente-neuf minutes, c’est l’Australien Michael Booth qui a remporté la compétition, tandis que Sonni Honscheid , venue d’Allemagne, l’a emporté dans la catégorie féminine. Les prix d’un total de 20'000 francs ont été répartis entre les dix gagnants, avant que la remorque de l’Eurotour ne reprenne la route en direction de l’Espagne.

Cet article a été automatiquement importé de notre ancien système de gestion de contenu vers notre nouveau site web. Il est possible qu'il comporte quelques erreurs de mise en page. Veuillez-nous signaler toute erreur à community-feedback@tamedia.ch. Nous vous remercions de votre compréhension et votre collaboration.