Passer au contenu principal

La Promotion League en imagesEtoile Carouge et Yverdon Sport n’en peuvent plus d’attendre

À une semaine de leur duel tant attendu, les deux rivaux ont marqué leur territoire. Retrouvez leurs buts du week-end en vidéo.

Babacar Dia n’est pas le défenseur le plus prolifique de Promotion League. Le Sénégalais marque de temps en temps, bien sûr, mais disons que ce sont plutôt sa sérénité et ses capacités athlétiques qui font de lui un joueur redouté en troisième division. Du coup, c’est plutôt cocasse de remarquer que le Carougeois a trouvé deux fois le chemin des filets samedi contre Münsingen. Soit… juste avant d’en découdre avec Yverdon Sport, club avec qui il a passé trois ans avant de poser ses valises à la Fontennette. Bon, dans le lot, il y a un très malencontreux autogoal, que sa reprise de volée pour le 3-1 final a eu le mérite de parfaitement effacer. En tout cas, l’homme s’est mis en évidence. S'il fallait un signe pour lancer l’attente avant l’un des premiers tout gros choc de l’exercice, il est peut-être là.

Un choc pour être fixé

Samedi au Stade Municipal d’Yverdon-les-Bains, les deux équipes se regarderont en tout cas dans le blanc des yeux. L’occasion de mettre des bâtons dans les roues du rival est belle, mais le duel vaudra surtout en sa qualité de baromètre. D’un côté, des Stelliens presque irréprochables sur le terrain et plus soudés que jamais, malgré une défaite par forfait concédée en ouverture de saison. «Paradoxalement, cet événement nous a réunis, a participé à renforcer nos liens», assure Lakdar Boussaha, meilleur buteur de l’actuel 3e de Promotion League.

Dans le rôle de l’hôte, Yverdon Sport se sent toujours plus à l’étroit dans l’antichambre de la Challenge League. Les déplacements à Black Stars et YF Juventus sont réputés piégeux? Les Nord-Vaudois ont à chaque fois fait exploser leur compteur buts, giflant leurs deux adversaires 5-1. Pas plus de réussite pour la réserve du FC Sion, vaincue 2-0 en ouverture de championnat. Le leader yverdonnois à l’effectif toujours plus taillé pour la Ligue nationale est reparti sur les mêmes bases que l’an dernier. Et surtout, il compte l’homme de la situation en vue du match du week-end prochain sur son banc: Jean-Michel Aeby.

Jean-Michel Aeby, le facteur X

Lorsqu’il s’est engagé à YS l’hiver dernier, le technicien mettait fin à une aventure de deux ans et demi à Carouge. «C’est une équipe que je connais bien, que j’ai participé à construire», glisse celui qui a également porté le maillot du club en tant que joueur. Autant dire que ses joueurs sauront absolument tout de leurs futurs adversaires au moment de les recevoir. «Etoile Carouge a toujours été une formation qui marque beaucoup. On sait ce à quoi il faudra faire attention.»

Reste qu’en une dizaine de mois, l’effectif stellien a passablement évolué. «Je dirais qu’avec les départs de Geoffrey Tréand, Oscar Correia et Loïc Ombala, on a perdu en talent. Mais de l’autre côté de la balance, on a peaufiné notre collectif. S'il est question d’automatismes et de repères, on est en avance sur l’année passée», détaille Lakdar Boussaha, privé du duel face à Yverdon la saison dernière à cause d’une blessure. «C’est une motivation supplémentaire. On essaie d’en trouver où on peut. Le fait d’affronter notre ancien coach en est une aussi.» Vivement samedi!

1 commentaire
    legitan

    jean mi tu est le meilleures reste a Yverdon ne va surtout pas a servette ok