Passer au contenu principal

Un biathlète bien sur ses skisEt si tout devenait possible pour Jeremy Finello?

Le Genevois profite de la trêve de Noël pour souffler un peu aux Mosses. D’heureux présages ont bercé son début de saison en Finlande.

Jeremy Finello dans le décor blanc d’Hochfilzen. En piste pour savourer la liberté que le Covid-19 lui confisque lorsqu’il quitte ses skis.
Jeremy Finello dans le décor blanc d’Hochfilzen. En piste pour savourer la liberté que le Covid-19 lui confisque lorsqu’il quitte ses skis.
NordicFocus

Jeremy Finello (28 ans) est un opiniâtre. Voilà plus de dix ans qu’il trace son chemin sur les pistes de biathlon, souvent dans l’ombre, même à huis clos depuis que le coronavirus est venu gâcher la fête. Le Genevois d’Avully ne fait pas mouche à tous les coups, il glisse encore trop sur des pelures d’orange. Et alors, c’est le destin d’un sportif qui se cherche sans relâcher ses efforts. «Quand tout se mettra en place, j’aurai un joli coup à jouer», espère-t-il. Il vise un podium de Coupe du monde. Tous les matins, il se lève en pensant aux JO de Pékin, sa prochaine croisade.

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.