Passer au contenu principal

Le street art se met en lumièreEt si on se faisait un «graffiti tour»?

Genève n’est ni New York ni Bogotá, mais la ville compte aussi ses murs où opère le street art. Des tours guidés, pour l’heure éphémères, à l’instar des fresques, cherchent à le promouvoir.

Un espace dédié à «l’expression artistique», selon le vocabulaire de la Ville.
Passage sous-voie du pont de Saint-Georges.
Un espace dédié à «l’expression artistique», selon le vocabulaire de la Ville.
CM

«Et c’est quoi la différence entre un tag et un graffiti?» La question émane d’une petite fille accompagnée de sa maman. Autre interrogation: «Les artistes dessinent-ils d’abord leur œuvre en miniature, avant de passer à l’acte sur les murs de la ville?» Bienvenue dans la «balade sensible» qu’organise, dans le cadre du festival Primart, l’association Desstres, organisme à but non lucratif qui s’emploie à promouvoir la culture urbaine à Genève.
En une quinzaine d’étapes dans les rues de Plainpalais et de la Jonction, Desstres propose aux Genevois – on dira pour les non-initiés – de découvrir leur ville à travers les empreintes, souvent éphémères, qu’y laissent les graffeurs, autant d’artistes locaux ou de passage. «L’idée, c’est de démystifier cette culture du graffiti, de donner des clés au grand public pour l’appréhender, et tout simplement valoriser le travail des artistes», explique Noam, membre de l’association et qui joue le guide dans la cité. Prochain «graffiti tour»: ce samedi 17 octobre. Et il existe d’autres initiatives du même acabit. En partenariat avec le MEG, les graffeurs Jazi et Gab proposent eux aussi leur tour à la Jonction, le dimanche 25 octobre. À ces balades guidées, on peut encore y ajouter la visite en solo du Vélodrome, au plateau de Frontenex, où la plus grande œuvre de street art de Suisse a été réalisée cet été, redonnant vie de manière pérenne à l’historique piste cyclable. Bref, le street art, activité semi-clandestine d’appropriation des espaces de la ville, a choisi de se mettre en lumière…

Les articles ABO sont réservés aux abonnés.